Bientôt la fin des piles ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Dis, pourquoi?

mardi 6 novembre à 12h09

Durée émission : 5 min

Dis, pourquoi?

Christian Vollaire, explique comment la transmission d'ondes électromagnétiques pourrait devenir une alternative énergétique.

Et si les piles devenaient obsolètes? C'est l'idée que défend Christian Vollaire, directeur adjoint du laboratoire Ampère à l’Ecole Centrale de Lyon. Ce dernier a développé un projet autour d'une technique permettant de transmettre de l'énergie à de petits sytèmes electroniques via des ondes électromagnétiques.

Historiquement, le concept a été développé par la NASA dans les années 70. Les satellites collectaient l’énergie solaire puis cette énergie était rapatriée sur terre par faisceau micro-onde. Christian Vollaire propose d'adapter ce transfert d'ondes sur de petites distances et pour de faibles puissances.

Cette technologie, permettrait de rendre autonome énergétiquement certains systèmes électroniques grâce à leur capteur en les alimentant à distance, et ainsi d'en finir avec les piles qu'il faut remplacer régulièrement. 

Le laboratoire Ampère et ses partenaires continuent de développer les capacités des produits déjà disponibles dans le commerce

 

Invités

  • Christian Vollaire , Directeur adjoint du laboratoire Ampère à l’Ecole Centrale de Lyon

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 12h10

Dis, pourquoi le ciel est bleu? C’est quoi une constellation? Et la différence entre une étoile et une planète? C’est quoi le tourisme spatial? Chaque semaine sur RCF, des spécialistes du Planétarium de Vaulx-en-Velin, de Lyon 1, du CNRS, de l'école centrale de Lyon et de l’Observatoire de Lyon questionnent et explorent notre univers.

Le présentateur

Marie Leynaud

Diplômée de l’école de journalisme ISCPA Lyon en 2013, elle assure depuis un an les remplacements au journal local de RCF Lyon, et travaille également pour la chaîne TLM.  Attachée à la vie provinciale et particulièrement aux « Lyonnaiseries », son métier lui permet d’être toujours plus proche de celles et ceux qui font vivre le patrimoine.