Coup de théâtre pour Vincent Lambert

S'abonner à l'émission

Chronique bioéthique

mardi 21 mai à 18h45

Durée émission : 3 min

Chronique bioéthique

Bonjour !

Malgré les nombreux recours judiciaires, malgré la recommandation du Comité international de protection des droits des personnes handicapées de l'ONU de maintenir l’alimentation et l’hydratation de Vincent Lambert, malgré une manifestation en présence des parents de Vincent ce dimanche, devant l’hôpital Sébastopol de Reims, la procédure associant sédation profonde et continue jusqu’au décès et l’interruption de toute alimentation et hydratation a donc été mise en œuvre ce lundi.

Une implacable mécanique s’est mise en route pour conduire Vincent Lambert à la mort.

Ce week-end, on a noté plusieurs prises de parole de politiques dont François-Xavier Bellamy, le philosophe tête de liste aux Européennes pour Les Républicains
L’église catholique s’est exprimée par la voix de nombreux pasteurs : communiqués de presse, intentions de prière pendant les messes dominicales,

Lundi dans la journée, le Pape François a diffusé sur ses comptes twitter le message suivant, en plusieurs langues : « Prions pour ceux qui vivent dans un état de grave handicap. Protégeons toujours la vie, don de Dieu, du début à la fin naturelle. Ne cédons pas à la culture du déchet »

Et puis, lundi soir, ce fut un coup de théâtre. Le tribunal d’instance a demandé que l’on attende l’avis du Comité international de protection des droits des personnes handicapées de l'ONU, considérant que la France s’est engagée à suivre ses avis.

C’est un démenti pour le gouvernement qui s’était positionné dans le sens contraire.

L’alimentation et l’hydratation ont donc été reprises, et la « sédation profonde et continue jusqu’au décès » a été interrompue.

Les commentaires et manifestations indécentes se sont multipliées depuis quelques heures. Le silence, la discrétion et l’intériorité auraient été des postures plus ajustées face au drame et à la souffrance. La médiatisation de cette affaire a quelque chose d’obscène.

Ce rebondissement juridique de dernière minute, s’il protège temporairement Vincent Lambert, ne préjuge pourtant pas de l’issue finale.

Les prises de positions pour dénoncer la Loi Lénonetti-Claeys qui ne répondrait pas à toutes les problématiques se multiplient, pour revendiquer d’aller plus avant vers l’euthanasie.

 

Les dernières émissions

L'émission

Le Docteur Xavier Mirabel, médecin oncologue, conseiller médical  d’Alliance Vita, nous parle de la personne humaine, de sa vie et de sa mort, de sa sexualité, et de leurs interactions avec la médecine et la société.