Indignation après la révélation d'un infanticide sur le site Konbini !

S'abonner à l'émission

Chronique bioéthique

mardi 12 mars à 18h45

Durée émission : 3 min

Chronique bioéthique

 Bonjour !

Le site Kombini, très présent sur les réseaux sociaux, concentre tout ce qu’on peut imaginer de superficialité, de médiocrité, de facilité …. Servi par un grand professionnalisme, il cible les moins de 30 ans. Et rejoint sa cible avec efficacité.

Si je vous parle de ce site, c’est parce qu’il a créé l’événement la semaine dernière, en donnant la parole, par le biais d’une vidéo largement visionnée, à Anne Ratier, elle revendique d’avoir provoqué la mort de son fils handicapé il y a 32 ans.

Le handicap du petit garçon était très lourd, consécutif à une anoxie néonatale. Il a été tué par sa mère, à l’âge de 3 ans, au moyen d’un surdosage massif de neuroleptiques, un empoisonnement. Et la mère se félicite publiquement de ce geste, en parlant de dignité, revendiquant une attitude similaire pour elle-même si elle venait à subir un lourd handicap.

En première approche, on pourrait être tenté d’exprimer de la compréhension, d’hésiter à porter un jugement négatif.

L’union nationale des associations de parents d'enfants inadaptés, l’UNAPEI, a réagi, je cite « Interview biaisée par des sous-entendus. L'Unapei encourage Hugo Clement (le journaliste qui interviewe Anne Ratier) à s'informer sur le polyhandicap – l’UNAPEI poursuit -  : les personnes polyhandicapées sont des êtres humains à part entière et leur existence ne se résume pas à une somme de déficits.

Pour l’UNAPEI, « fondamentalement, toute vie vaut la peine d’être vécue, et personne n’a le droit de prendre ou reprendre la vie d’un autre »

Agnès Buzyn, ministre de la santé, sur France Info : « rien ne justifie qu’on puisse donner la mort à un enfant » (on regrette au passage l’emploi de l’expression « donner la mort » qui est d’une grande complaisance). Le ministre poursuit : l’accompagnement des familles est encore insuffisant, il faut soulager ces familles.

Anne Ratier sort donc un livre …
Le lobby de l’euthanasie s’est mobilisé pendant le « grand débat national » pour pousser ses idées et sa vision effarante de la dignité humaine. Ça s’agite sur la fin de vie pour faire légaliser l’euthanasie. 

Alors rappelons avec conviction la dignité de toute personne , quelque soit son éventuelle situation de fragilité ou de handicap.

Les dernières émissions

L'émission

Le Docteur Xavier Mirabel, médecin oncologue, conseiller médical  d’Alliance Vita, nous parle de la personne humaine, de sa vie et de sa mort, de sa sexualité, et de leurs interactions avec la médecine et la société.