Je ris, je pleure, je vis

Présentée par

S'abonner à l'émission

Inspiration - intégrale

samedi 13 février à 9h29

Durée émission : 30 min

Je ris, je pleure, je vis

© 2021- Photo de Juan Mendez provenant de Pexels

Comment vivre en ces temps de crise, des montagnes russes émotionnelles qui nous font passer de la tristesse à la colère et à la joie?

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

"Je ris, je pleure, je vis!", c'est le thème que nous explorons avec Emmanuelle Bosvet et Frédérique Veyron Lacroix, conseillères conjugales et familiales au Cabinet Raphaël.
"La vie est là, vivons la au mieux !", c’est le message que nous avons envie de vous partager. Tous les jours dans nos consultations rencontres, nous accompagnons certes des personnes en difficulté, mais aussi des personnes qui nous disent que cette période de crise est une chance car elle nous oblige à être créatifs et inventifs. 

Que nous enseigne  la situation actuelle?
C'est une situation inédite et inconnue qui touche notre santé et nos équilibres de vie.
Elle révèle nos fragilités. Du coup nous vivons dans un temps assez nouveau, nous sommes obligés de sortir de nos zones de confort et du familier. 
Les autres deviennent des dangers potentiels car porteurs potentiels du virus.
Cela peut créer des divisions et des réactions émotionnelles irraisonnées: de la peur, des phobies de la maladie de la mort. On peut passer en mode survie et se replier sur nous-même.
Nous ne sommes pas préparés à vivre cette situation d’autant plus qu’elle dure. Il est difficile de se projeter. Le travail et les études peuvent se trouver en périls. La sécurité financière est fragilisée et une surinformation nous pollue.
Etre sous contrainte réduit notre liberté. Nous sommes pourtant des êtres de relation!Comment nourrir nos liens et continuer à avoir une vie amicale sociale dans ce contexte? 
La conséquence est souvent une grande fatigue morale car nous sommes obligés de nous adapter en permanence. Les émotions comme la colère et la peur nous épuisent. C’est important de les accueillir. 
Mais elles ne doivent pas nous faire oublier que nous sommes capables de traverser l’épreuve et que notre vie ne se résume pas à nos émotions négatives ! Dans un climat si contraint, puis je vivre aussi d’autres émotions positives comme la joie ? La paix ? Ne pas subir ? Vivre l’instant présent avec le bon et le moins bon...?
Nous sommes amenés à vivre des  émotions contraires en même temps: La peur d’être malade et la joie d’accueillir un petit-enfant, la tristesse d'une mauvaise nouvelle et la gaieté d’un enfant diplômé, la douleur profonde du deuil et la joie intense d’un enfant qui se marie… Comment vivre bien cette alternance de sentiments qui peuvent paraître contradictoire?
Peut être que cette épreuve nous permet un retour sur nous même, pas seulement pour se lamenter mais pour se redire: qu'est_ce qui est essentiel pour moi, pour nous? Quel sens puis-je donner à tout cela?  Est-ce l'occasion de redéfinir mes priorités? L'occasion aussi de vivre plus de simplicité, une sobriété heureuse et de prendre soin de ma vie intérieure?

Nous vous proposons de réfléchir ensemble à comment le vivre pour soi, en couple et en famille.

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 9h30 et le dimanche à 10h15 et 17h00

"Inspiration" donne la parole aux hommes et aux femmes qui construisent ce monde discrètement et passionnément. Elle propose de la formation pour mieux vivre notre quotidien et notre vie de couple et de famille. Elle donne la parole aux mouvements et associations animés par des croyants. Elle propose aussi de découvrir des itinéraires humains et spirituels pour éclairer notre chemin.

Le présentateur

Lætitia de Traversay

Journaliste à RCF depuis 2000, Lætitia est spécialisée dans les domaines de la littérature et de la foi. Elle aime donner la parole à des croyants d’autres religions et des chrétiens de différentes confessions, Lætitia apprécie aussi d’annoncer des bonnes nouvelles, loin de la morosité ambiante. Son prénom, signifiant  joie, lui donne envie d’apporter une touche conviviale à ses rencontres radiophoniques.