Les soins palliatifs : Un bilan mitigé

S'abonner à l'émission

Chronique bioéthique

mardi 15 janvier à 18h45

Durée émission : 3 min

Chronique bioéthique

Bonjour !
 
Le Dr Bernard Devalois, une figure médiatique des soins palliatifs, a démissionné récemment de ses fonctions de chef du service de soins palliatifs de l’hôpital de Pontoise. On parle de non rentabilité. Le personnel exprime une grande inquiétude. Le service de soins palliatifs de Pontoise serait-il menacé ?
 
Si l’on en croit un article du Parisien de la semaine dernière, c’est en effet la notion même de service de soins palliatifs qui serait remise en cause par la direction hospitalière.
 
Voilà une nouvelle plutôt inquiétante alors qu’on commence à tirer le bilan mi-figue mi-raisin du plan national de développement des soins palliatifs, débuté en 2015 et qui s’est achevé fin 2018.
 
On lit dans La Croix du 8 janvier que les budgets sont en baisse. D’après le Dr Claire Fourcade, médecin responsable de l’unité de soins palliatifs de Narbonne, la baisse des budgets pourrait atteindre 30 % …
 
Pourtant, en France, il semble que 44 % seulement des patients qui en font la demande accèderaient aux soins palliatifs.
Certes, d’inacceptables inégalités régionales persistent. Citons parmi les régions exemplaires le Nord Pas-de-Calais qui compte un grand nombre de lits de soins palliatifs, rapportés à la population. Ces répartitions régionales dépendent des politiques menées par les Agences régionales de santé. Mais aussi de l’investissement des élus : maires, députés, sénateurs, sur cette question cruciale.
 
Toujours dans La Croix, Anne de La Tour, présidente de la Société Française d’Accompagnement et de Soins Palliatifs, s’inquiète du déficit dans la formation médicale mais pointe aussi de nécessaires réorganisation et rationalisations.
 
Former plus de médecins de soins palliatifs et surtout mieux former l’ensemble du corps médical aux soins palliatifs est certainement une priorité.
 
Mais les enjeux sont plus profonds. L’accès aux soins palliatifs est un droit affirmé par la loi. Pourtant on voit les soins palliatifs s’interroger sur leur financement, leur avenir et leur vocation.
 
Au Canada, voilà 2 ans que l’euthanasie, la piqûre léthale … a été légalisée. Aujourd’hui, il est exigé des médecins qui souhaitent travailler dans des unités de soins palliatifs qu’ils pratiquent l’euthanasie. Voilà qui va très sûrement zigouiller les soins palliatifs.

Les dernières émissions

L'émission

Le Docteur Xavier Mirabel, médecin oncologue, conseiller médical  d’Alliance Vita, nous parle de la personne humaine, de sa vie et de sa mort, de sa sexualité, et de leurs interactions avec la médecine et la société.