Lyon, ville forte dans l'aéronautique

Présentée par

S'abonner à l'émission

Dis, pourquoi?

mardi 11 décembre 2018 à 12h09

Durée émission : 5 min

Dis, pourquoi?

Xavier Ottavy qui travaille à l'Ecole Centrale de Lyon sur la mécanique des avions, présente ses recherches au micro de Marie Leynaud.

Dis pourquoi s'intéresse aujourd'hui à l'aéronautique. Des domaines où la Ville de Lyon est très performante. Xavier Ottavy chercheur au CNRS et responsable de l’équipe turbomachines à l’Ecole centrale de Lyon présente son travail.

L'Europe demande une baisse des nuisances des avions civils, des recherches sont actuellement menées à l'Ecole Centrale et à l'INSA pour respecter les objectifs de L'Union Européenne. Le 6 décembre a été inauguré l'EquipEX Phare. Trois bancs d'essai pour faire des expériences sur la sécurité et la mécanique des avions civils. Cet équipement est reconnu internationalement. Il permet d'envisager une réduction du bruit des avions, les accidents, et l'émission de gaz à effet de serre.

Pour ces recherches Xavier Ottavy et son équipe utilisent de grands calculateurs, et la modélisation pour mieux appréhender la mécanique des avions. 

Invités

  • Xavier Ottavy , Chercheur au CNRS et responsable de l’équipe turbomachines au LMFA (Laboratoire de Mécanique des Fluides et d’Acoustique) à l’Ecole centrale de Lyon

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 12h10

Dis, pourquoi le ciel est bleu? C’est quoi une constellation? Et la différence entre une étoile et une planète? C’est quoi le tourisme spatial? Chaque semaine sur RCF, des spécialistes du Planétarium de Vaulx-en-Velin, de Lyon 1, du CNRS, de l'école centrale de Lyon et de l’Observatoire de Lyon questionnent et explorent notre univers.

Le présentateur

Marie Leynaud

Diplômée de l’école de journalisme ISCPA Lyon en 2013, elle assure depuis un an les remplacements au journal local de RCF Lyon, et travaille également pour la chaîne TLM.  Attachée à la vie provinciale et particulièrement aux « Lyonnaiseries », son métier lui permet d’être toujours plus proche de celles et ceux qui font vivre le patrimoine.