Marie Dal Zotto, héroïne trisomique de "Mention Particulière" sur TF1

Présentée par

S'abonner à l'émission

Isèreanybody?Le mag

lundi 6 novembre 2017 à 1h00

Durée émission : 15 min

Marie Dal Zotto, héroïne trisomique de "Mention Particulière" sur TF1

© REMY GRANDROQUES / CAMINANDO PRODUCTIONS / TF1 - Marie Dal Zotto dans la rôle de Laura, dans "Mention particulière" sur TF1

Marie Dal Zotto incarne Laura, l'héroïne de "Mention particulière", le téléfilm diffusé sur TF1. Un rôle titre pour lequel elle se dit "porte-parole" des personnes trisomiques.

Marie Dal Zotto fait partie de la pastorale des jeunes du diocèse de Grenoble-Vienne, Isèreanybody?. Cette passionnée de théâtre a été distinguée lors du Festival 2017 de la fiction TV de La Rochelle. Elle a reçu le prix Jeune Espoir Féminin ADAMI pour sa performance dans "Mention particulière", que TF1 diffuse ce lundi 6 novembre à 21h.
 

"J'espère que ça changera le regard sur notre handicap"

 

Marie Dal Zotto, la passion du théâtre

À 29 ans, Marie Dal Zotto habite dans un foyer, travaille en ESAT où elle fait de l'entretien technique des locaux. Et surtour du théâtre. "C'est par chance que je fais du théâtre", confie-t-elle, mais animée depuis 14 ans par une véritable passion. Elle a déjà joué Cervantès, Brecht, Paasilinna.... Autant de "leçons de vie" pour la jeune femme.

Dans "Mention particulière", on la voit pour la première fois dans le rôle titre d'une série télévisée grand public. "Au début je devais avoir le rôle de la copine", raconte-t-elle, mais "en priant, en espérant" elle a fini par décrocher le rôle principal.
 

 

"Mention particulière", le téléfim diffusé sur TF1

Pour la première fois en France, une jeune femme trisomique passe le bac: TF1 diffuse ce soir l'histoire vraie de Laura. Elle a 20 ans, est porteuse de trisomie 21, et décide de passer le bac. Un parcours semé d'embûches pour la jeune femme qui doit affronter les doutes de son entourage, le regard des autres, et aussi s'accrocher à son rêve: devenir journaliste.

Un tournage "fatiguant, intense et passionnant", pour Marie Dal Zotto. Avec émotion la comédienne confie avoir fait de "super belles rencontres" - elle cite Jonathan Lambert, Hélène de Fougerolles et "le grand" Bruno Salomone. "J'ai rencontré une équipe superbe qui a cru en moi." Elle raconte comment Bruno Salomone lui a conseillé de jouer en s'adressant à son coeur: "Si tu parles à ton coeur, tu crèveras l'écran et tu seras juste."
 

Marie Dal Zotto, une porte-parole pour les personnes trisomiques

"J'espère que ça changera le regard sur notre handicap." Marie Dal Zotto se voit en "porte-parole d'autres personnes qui ont [son] handicap". Si elle n'avait qu'un message à donner, ce serait celui de "croire à un rêve". Avec cette aventure, Marie Dal'Zotto confie avoir réalisé le sien.

 

Entretien diffusé sur RCF Isère le 2 novembre 2017

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jeudis à 11h45 et samedi à 9h30

Isèreanybody?, c'est le nom de la pastorale des jeunes du diocèse de Grenoble-Vienne, autrement dit, les initiatives des jeunes catholiques en Isère, soutenus par l'Eglise Catholique.Dans cette émission, des jeunes interrogent d'autres jeunes engagés dans différentes sphères de la société : confessionnelles ou non. Ils interrogent également des acteurs de la société (associations) ou échangent au cours de petites tables rondes sur des sujets d'actualité.

Le présentateur

Alexandrine Sadoul