Mission d'information parlementaire sur la bioéthique : "Une vraie révolution"

S'abonner à l'émission

Chronique bioéthique

mardi 22 janvier à 18h45

Durée émission : 3 min

Chronique bioéthique

Bonjour !

La mission d’information parlementaire sur la bioéthique vient de rendre son rapport. Le franc-maçon, député « en marche », anciennement socialiste, Jean-Louis Touraine est le rapporteur de cette commission. Il avait la charge de rédiger le rapport final ; rapport qui a vocation à éclairer les députés lors de la prochaine discussion du texte.

Eric Favereau dans le quotidien Libération se délecte : « c’est une vraie révolution qui est proposée en matière de bioéthique » dit-il.

Pour l’association Alliance Vita, « le rapport de la mission d’information sur la révision de la loi bioéthique avance des propositions explosives qui ruinent les principes protecteurs de la bioéthique française. »

En effet, tout y passe : de la recherche sur l’embryon à l’eugénisme prénatal, de la dérégulation de l’assistance médicale à la procréation aux pressions sur les personnes en fin de vie pour récupérer leurs organes !

La seule barrière qui persisterait serait la non autorisation de la GPA, (la procréation en ayant recours à des mères porteuses). Mais les enfants issus de GPA réalisée à l’étranger seraient automatiquement inscrits à l’état civil français.

Le rapport propose d’instituer dans la loi le « parent d’intention » une nouvelle définition du parent. Après la redéfinition du mariage, de la famille, nous voici à redéfinir le parent. C’est l’idéologie qui guide nos politiques.

Agnès Thill est député « en marche ». Elle est membre de la mission d’information parlementaire. Elle a publié sur son blog une longue analyse très critique de ce rapport de la mission parlementaire, analyse dont je vous recommande la lecture. Conséquence ? Elle a subi un tsunami d’insultes et d’agressions de la part de ses collègues députés d’En Marche. Drôle de conception du débat …

Pour Jean-Louis Touraine : «Aujourd’hui, il ne s’agit plus de choisir entre un bien et un mal,-dit-il- car il n’y a plus de vérité unique ».

Quel mépris pour l’éthique, pour la protection des enfants, pour les français qui se sont fortement mobilisés pendant les états généraux de la bioéthique ! C’est révoltant !

Tout cela laissera des traces profondes et suscitera de bien légitimes colères.

Les dernières émissions

L'émission

Le Docteur Xavier Mirabel, médecin oncologue, conseiller médical  d’Alliance Vita, nous parle de la personne humaine, de sa vie et de sa mort, de sa sexualité, et de leurs interactions avec la médecine et la société.