Mars : tout pour avoir des reins solides !

Présentée par , , , ,

S'abonner à l'émission

5 minutes pour moi

lundi 9 mars à 18h50

Durée émission : 5 min

Mars : tout pour avoir des reins solides !

© 2020 francerein.org - Affiche

France Rein organise, du 7 au 14 mars 2020, la semaine nationale du rein. Découvrez cet organe méconnu avec Céline Richecoeur

Les journées mondiales liées à la santé ne manquent pas : celle du don du sang le 14 juin, la journée mondiale du don d’organes le 17 octobre… mais évoquons aujourd’hui avec vous Céline RICHECOEUR, kinésithérapeute, la moins connue semaine nationale du rein, qui a lieu en ce moment, jusqu’au 14 mars.

L’objectif de cette semaine est de sensibiliser le grand public à la prévention & aux traitements des maladies rénales. Le thème retenu cette année est ‘la santé rénale pour tous & partout : de la prévention au dépistage’. Toutes les informations sur les manifestations proposées sont consultables sur fondation-du-rein.org, rubrique journée mondiale du rein.
Les reins assurent un travail vital de filtration & d’élimination des déchets. De bons petits soldats qui méritent d’être chouchoutés, d’autant qu’ils sont plus fragiles qu’on ne le croit.

Si l’on évoque les expressions populaires qui les mettent à l’honneur, les reins ont toujours été associés à la puissance & à la santé.

‘Avoir les reins solides’, signe de force & de résistance face aux épreuves de la vie ; à l’inverse, ‘se briser les reins’ est synonyme d’un obstacle où l’on a laissé des plumes. Pourtant, on méconnaît quasiment tout de leur fonctionnement & encore plus leur localisation réelle. Sous les côtes, de part et d’autre de la colonne vertébrale et non pas dans le bas du dos comme le laisse entendre des expressions populaires telles que ‘j’ai mal aux reins’ quand en réalité il s’agit de douleurs lombaires, ou encore le déjà entendu ‘elle a une belle chute de reins’ quand on évoque les courbures du haut des fesses.

Les reins sont fragiles & nous devons en prendre soin. Les maladies rénales ne surgissent pas qu’avec l’âge ; mieux vaut pré-ve-nir en adoptant le plus tôt possible les bons réflexes pour les éviter. Il est malheureusement si facile d’oublier ces 2 petits organes en forme de gros haricot.

Les reins, en chiffres, ça donne quoi ?

Taille : 12 cm de hauteur, 6 cm de largeur, 3 cm d’épaisseur ; Poids : 160gr ; 38000 litres d’urine produit durant toute une vie ; 180 litres de sang filtrés chaque jour par les 2.4 millions de néphrons répartis sur nos 2 reins ; c’est 60 fois le volume sanguin filtré, donc le sang y passe des dizaines de fois/jour !

Avec un tel rôle, les reins sont-ils des organes plus sensibles que les autres, comme le préconisent les expressions qui leur sont liées ?
Ils ne font pratiquement jamais souffrir, sauf cas particuliers : colique néphrétique par calcul rénal, pyélonéphrite... De la maladie rénale à l’insuffisance rénale, il n’y a qu’un pas : l’insuffisance rénale (- de 50 % de la fonction rénale) reste le + souvent silencieuse jusqu’à un stade avancé. A la différence de d’autres maladies, elle n’a pas de symptômes spécifiques. Quand le diagnostic tombe, il est souvent trop tard pour sauver les reins. Alors qu’une bonne prévention aurait permis de ralentir l’évolution, voire d’éviter le stade terminal de celle-ci : dialyse ou transplantation.

Préserver ses reins passe par des règles simples d’hygiène de vie. Et ces règles sont au nombre de 6 !

1. L’activité physique
offrez-vous 30 minutes de marche rapide par jour, cela est déjà pertinent pour diminuer nettement le risque de maladie. Toutes les formes de mouvement du corps (danse, escalier, vélo) sont efficaces; Il n’est jamais trop tard pour commencer !

2. L’alimentation.
Se nourrir est vital ; les cellules ont besoin de nutriments pour survivre & effectuer le travail. Alors, si on se nourrissait bien ? à l’ancienne, en respectant un rythme, en adoptant le régime méditerranéen, avec des épices, en buvant du thé vert ou une eau à haute résistivité & éventuellement pratiquer des jeûnes intermittents de courte durée.

3. La sérénité
Le stress est un puissant toxique : apprendre à gérer les agents stresseurs vous sera d’un grand bénéfice. Offrez-vous chaque jour une pause, un bref instant de vie déconnecté de cette gigantesque pression extérieure.

4. Le sommeil
7 à 9 h de sommeil sont nécessaires pour réparer votre immunité, pour que les hormones soient libérées & prévenir les maladies. Bien dormir est une nécessité vitale ! Un couché vers 22h vous permet une nuit profonde & réparatrice en qualité et en quantité de sommeil.

5. Le plaisir au quotidien
Les instants de plaisir engendrent une baisse du cortisol, l’hormone du stress, & une hausse de la dopamine, de la sérotonine & de la mélatonine, les hormones qui sont respectivement l’activateur de votre journée, le frein de fin de journée & l’hormone du sommeil.

6. Eviter les toxiques alimentaires
Oui, un effort est nécessaire ; supprimez tous les produits transformés qui contiennent + de 5 ingrédients dans la liste de la composition du produit. Augmentez les produits frais, végétaux, locaux, de saison. & Retrouvez le plaisir de la création maison !

Pour conclure, je vous conseille mon coup de cœur littéraire du moment : le livre de Gilbert DERAY, les pouvoirs extraordinaires du rein. Ouvrage accessible au grand public, écrit avec sérieux & humour, il est enrichissant de connaissances pratiques au sujet du rein.

Plus d'informations sur www.francerein.org/la-semaine-du-rein/2020

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis à 18h50

Retrouvez chaque semaine, grâce à nos psychologues et kinésithérapeutes, 5 min de conseils et d'analyse pour mieux comprendre votre corps et vos émotions. Sommeil, alimentation, bien-être, famille et bien plus encore !

Les présentateurs

Linda Havard

Marie Francisci

Maxime Nedelec

Arrivé en Sarthe en septembre 2016, il vous accompagne sur l'antenne de RCF lors des tranches locales. Présentateur du Coup de Projecteur, de Chez nous, l'Europe et de l'émission musicale Décibels

Céline Richecoeur

Caroline De Guébriant