Mon enfant me déstabilise : que faire ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

À votre service

mercredi 6 décembre à 10h00

Durée émission : 55 min

Mon enfant me déstabilise : que faire ?

Vous avez parfois l’impression que votre enfant vous fait faire ce qu’il veut ?

Entre les mensonges, le chantage ou les (grosses) crises de larmes, vous êtes déstabilisé ? 
Caprices, mensonges, chantages, etc. 
Il est toujours difficile pour un parent de se rendre compte qu’il a été manipulé par son enfant.
Mais pour quelles raisons le tout-petit ment-il ?
Comment réagir en tant que parent pour que ce comportement cesse ?
Spécialiste en prévention et règlement des différends et des dysfonctionnements relationnels, Christophe Carré nous donne la marche à suivre pour retrouver une relation basée sur la confiance et le respect.

Les enfants sont-ils tous des manipulateurs ?

Les enfants ne sont pas plus manipulateurs que leurs parents ou que toute autre personne d'ailleurs.
Alors que tout le monde manipule tout le monde, à peu près tout le temps.
Effectivement, à des degrés divers, tous les enfants font usage de la manipulation : ça n'est pas une maladie et dans une certaine mesure, c'est même souvent un signe d’intelligence.
Donc pas d’affolement si votre enfant use de stratagèmes pour obtenir quelque chose !
Il est juste « normal » mais il n’a pas encore les outils langagiers pour exprimer ses besoins et ses demandes (et les parents n’ont pas non plus toujours les oreilles pour les entendre).

Comment un enfant devient-il manipulateur ?

Dès son plus jeune âge, l’enfant manipule ses parents de façon spontanée : un bébé pleure pour être bercé, plus tard, il pique des colères pour obtenir un avantage ou une marque d’attention.
Ado, il donnera exceptionnellement un coup de main à la maison en échange d’une autorisation de sortie à un concert.
Les parents ne sont pas en reste avec ce genre de pratiques : menaces, récompenses, punitions, culpabilisation, chantage affectif.
Plus l’enfant vit dans un milieu où la manipulation est à l’honneur, plus il va développer ce mode de communication et jouer sur le même registre.
Mais, qu’elle soit le fait des parents ou des enfants, c’est quand la manipulation devient systématique, intéressée, confortable et/ou tyrannique qu’elle peut poser problème parce qu’elle instaure un fonctionnement dans lequel les échanges sont biaisés, où les choses sont exprimées de façon indirecte.

Par quoi la manipulation d'un enfant se caractérise-t-elle le plus souvent ?

'J’aurais tendance à dire : abandonnez ce fantasme de l’enfant manipulateur, l’enfant est un enfant.
S’il use de moyens détournés pour obtenir quelque chose de vous, demandez-vous plutôt pourquoi il agit comme ça.
Quelles sont les ressources qui lui manquent pour vous dire clairement les choses ?
De quoi a-t-il peur ?
Posez-vous également la question de savoir de quelle façon vous-même échangez avec lui.
Peut-être usez-vous, vous aussi, de subterfuges ou de procédés manipulatoires.
Peut-être qu’en adoptant vous-même un discours plus clair et plus affirmé vous obtiendrez qu’il change de comportement.

Quels sont les risques de le laisser nous manipuler (pour les parents et pour lui) ?

Si vous avez conscience de ce qui se joue et de la façon dont ça se joue, il n’y a aucun risque.
Là où c’est plus ennuyeux, c’est lorsque la manipulation est systématique, que vous ne voyez rien venir ou que vous laissez faire.
Le risque encouru, pour vous, c’est d’entrer dans un fonctionnement dont vous aurez du mal à sortir.
Pour l’enfant, le danger est d’imaginer que toutes les relations fonctionnent sur un schéma manipulatoire.
Il risque également de généraliser ce type de comportement ailleurs que dans le milieu familial : à l’école, avec les copains… Il est clair que la manipulation systématique dégrade la qualité des relations avec les autres.
L’enfant va l’apprendre, à ses dépends.

Comment réagir et ne plus se laisser manipuler en tant que parents ?

Parfois, il s’agit d’une petite manipulation de l’enfant, elle est occasionnelle et il n’y a pas lieu de relever.
Il vaut mieux en sourire.
Mais si les manipulations de sa part sont fréquentes, il suffit de montrer à l’enfant que vous n’êtes pas dupe, calmement sans le gronder.
Dites-lui que vous avez saisi sa façon de procéder et que vous préféreriez qu’à l’avenir il trouve d’autres moyens d’agir ou de vous faire une demande.
Pourquoi d’ailleurs ne pas l’aider à formuler les choses de façon directe.
Identifier le problème et tenter de le résoudre avec l’enfant, c’est très éducatif comme démarche.
 

Invités

  • Christophe Carré , médiateur professionnel, spécialiste en prévention et règlement des différends et des dysfonctionnements relationnels

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 10h00 et 01h00

Informatique, santé, éducation, droit, jardinage: tous les matins, Bérengère Lou vous apporte des conseils pratiques pour mieux vivre au quotidien. Une émission interactive. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission au 04 72 38 20 23* par mail à avotreservice@rcf.fr Vous pouvez aussi adresser un mail en vous rendant dans la rubrique "Nous contacter". (*appel non surtaxé)

Le présentateur

Bérengère Lou