Changer de vie pour rester aligné

Présentée par UA-148607

S'abonner à l'émission

Voyage intérieur

mercredi 23 décembre 2020 à 2h30

Durée émission : 29 min

Changer de vie pour rester aligné

© Free-Photos de Pixabay

Et si on s'installait à la campagne ? Et si je changeais de travail ? Faut-il changer de vie pour être plus heureux ? Réponses avec Marie-Charlotte Laudier et Jean-Luc Bernaud.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

On ressent toujours un certain plaisir à imaginer une autre existence. Mais pour certains, changer de vie devient une urgence, tant leur environnement professionnel ou familial ne correspond pas ou plus à leurs valeurs.

Changer de vie, pourquoi et comment ? On en parle avec Jean-Luc Bernaud, professeur d'université en psychologie et président de l'Association Française de Psychologie Existentielle.
 

Penser autrement depuis le confinement

Les deux confinements ont été vécus difficilement par les français. Le temps s'est allongé avec les nombreuses restrictions et les citoyens ont eu tout le temps de cogiter sur leur avenir mais aussi sur le sens de leur vie actuelle.

Pour Jean-Luc Bernaud nous vivons "une crise majeure auxquelles les générations actuelles n'étaient pas habituées" contrairement à nos ainés qui ont pu connaitre la guerre ou les pandémies.

L'isolement et la solitude, les problèmes de privations de libertés, la question du sens et l'omniprésence de la mort, tant de sujets "qui mettent à mal notre existence et nous oblige à la questionner" précise le professeur de psychologie.
 

"L'idée c'est d'essayer de faire coller des aspirations avec une réalité et de dépasser un sentiment de mal-être."

 

Les différents besoins psychologiques 

Pour vivre, l'être humain a des besoins fondamentaux comme manger ou boire. Afin d'être alignés avec nous-mêmes, nous avons également différents besoins psychologiques.

Par exemple le besoin de cohérence, ce que Jean-Luc Bernaud appelle, "le besoin de consonnance cognitive". Il précise "qu'on a aussi besoin de sens sinon on n'arrive pas à fonctionner." Il est important de prendre le temps de s'écouter pour comprendre si nous sommes en cohérence avec nous-mêmes.
 

Comment savoir si on est malheureux au travail ?

Différentes études ont été menées à ce sujet, il y a donc des indicateurs précis pour identifier un manque de cohérence dans notre vie professionnelle.
Ces outils permettent d'évaluer notre bien-être au travail, de comprendre une éventuelle souffrance ou de diagnostiquer un niveau de stress trop important.

Par exemple,"le bilan de compétence est un très bon outil pour faire le point car il va aller au-delà de l'analyse de son travail, il va permettre d'identifier ses aspirations, ses intérêts, sa stratégie" expliquer Jean-Luc Bernaud.

 

"Le déplacement il peut être en bas de chez soi, pour simplement regarder la rue qu'on traverse autrement car finalement tout est affaire de perception, de regard porté sur le monde."

 

Invités

  • Jean-Luc Bernaud, Professeur des Universités en Psychologie, CNAM Paris. Président de l'Association Française de Psychologie Existentielle (AFPE).

Les dernières émissions

L'émission

Le jeudi à 13h30, le samedi à 22h et le dimanche à 18h30

Une émission de psychologie positive qui ouvre les auditeurs à la bienveillance, la gratitude, l’altruisme et le pardon. Avec des psychologues, thérapeutes, médecins ou coachs, l’émission défriche des voies de croissance personnelle et de communion fraternelle. Des exemples concrets et simples, un langage ouvert et des suggestions accessibles, pour se mettre en route vers un mieux-être, avec soi-même et avec les autres.

Le présentateur

Marie-Charlotte Laudier

Journaliste à RCF depuis 2009, Marie-Charlotte réalise les informations locales et les magazines régionaux de RCF Ardèche. Cette Ardéchoise de cœur aime parcourir le département à la rencontre de ses habitants. La radio lui permet au mieux d'approcher les autres, tout en pudeur, pour donner la parole à ceux qui l'ont rarement.