Comment faire le bon choix ? 2/2 Scruter le critère de la joie

Présentée par

S'abonner à l'émission

La Vie est un Art

mardi 27 août à 10h30

Durée émission : 25 min

Comment faire le bon choix ? 2/2  Scruter le critère de la joie

© Photo by Letizia Bordoni on Unsplash

Nos vies sont tissées des choix que l'on fait. Or nos contemporains ont de plus en plus de mal à s'engager. Petite décision, grande résolution : et si on écoutait ses besoins profonds?

"Faire des choix, la question pose beaucoup de problèmes à plein de gens, peut-être parce qu'on est dans un monde très complexe et qu'il y a beaucoup plus de possibles." Selon Françoise Keller, formatrice en CNV, faire des choix est de plus en plus difficile pour nos contemporains. Or "notre vie est tissée des choix qu'on fait". Comment résoudre l'impossible équation, faire des choix et rester libre ?
 

Des choix à tout moment de notre vie

Qu'est-ce que je fais à manger ce soir ? Est-ce que je pars en week-end avec untel ? Est-ce que je participe à cette réunion ? Certains choix semblent difficiles même si les conséquences s'avèrent anodines. Parfois ces petits choix renvoient à d'autres, plus lourds de conséquence, comme changer de travail, déménager, s'engager dans le mariage ou quitter son conjoint.

Du lever au coucher, on passe notre temps à faire des choix, parfois inconsciemment : comment je me déplace, comment je me nourris, comment je parle à mes proches... Des choix qui ne sont pas sans importance. Françoise Keller recommande d'ailleurs de les "requestionner".
 

Quand on a du mal à assumer

"Je n'ai pas le choix", "je suis obligé", "je ne peux pas faire autrement"... Autant d'expressions dont Françoise Keller note qu'elles reviennent souvent, particulièrement dans le monde du travail. Des expressions qui soulignent une volonté de rejeter la responsabilité sur la direction, l'entreprise, le marché, les conditions de travail, la législation, etc.

Et qui relèvent du déni de responsabilité, d'après la formule de Marshall Rosenberg (1934-2015). Le psychologue américain avait beaucoup travaillé sur la Shoah et s'est notamment inspiré d'Hannah Arendt. "Tous ses travaux ont montré que l'un des langages qui a permis la Shoah c'est ce que l'on appelle le langage administratif." C'est-à-dire : quand le poids de la responsabilité est trop grand, on se contente d'exécuter les ordres. 

Quand on est en désaccord avec la finalité de son entreprise, qu'on n'apprécie pas ses valeurs : faut-il partir ou rester ? Ce que Françoise Keller propose c'est de mettre des mots sur les différents choix possibles : est-ce que je préfère vivre en étant aligné avec mes valeurs ? Est-ce que je préfère préserver ma sécurité ? Il y aura un inévitable travail de discernement à faire, qui devra aboutir à un choix, et si l'on reste, avoir conscience de ce pourquoi on le fait.
 

Faire un choix, Répondre à un besoin

Qu'est-ce qui me meut profondément ? Parfois on est tiraillés par des désirs opposés, tout semble confus et le choix d'autant plus impossible à faire. Or, nous dit Françoise Keller, "il y a un endroit où nos besoins ne sont jamais contradictoires". Et si l'on fait l'effort de "descendre suffisamment profond en soi", on arrive à cet "endroit où on a suffisamment de créativité pour prendre soin de l'ensemble des besoins".

Ainsi, quand on se pose la question de rester ou non avec son conjoint, par exemple, sans doute exprime-t-on un besoin d'autonomie, de tendresse, de respect, ou encore d'intégrité, d'estime de soi, de confiance en soi. On pourra se rendre compte alors que les choix qui se proposent à nous se posent différemment.

 

Invités

  • Françoise Keller, formatrice en CNV

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 16h, le jeudi à 13h30 et le dimanche à 20h

Un podcast de psychologie positive qui ouvre les auditeurs à la bienveillance, la gratitude, l'altruisme et le pardon. Avec ses invités, psychologues, thérapeutes, médecins ou coachs, Bénédicte Draillard défriche des voies de croissance personnelle et de communion fraternelle. Des exemples concrets et simples, un langage ouvert et des suggestions accessibles, pour se mettre en route vers un mieux-être, avec soi-même et avec les autres.

Le présentateur

Bénédicte Draillard

Passionnée de relations humaines et de spiritualité, Bénédicte a un parcours divers et varié! Directrice littéraire d’une maison d’édition religieuse et canoniste, elle collabore à RCF depuis une vingtaine d’années. Sa joie est de partager avec les auditeurs ses coups de cœur littéraires et la saveur de la Parole de Dieu.