Comprendre l'amour à l'adolescence

Présentée par

S'abonner à l'émission

À votre service

jeudi 14 février à 10h00

Durée émission : 55 min

Comprendre l'amour à l'adolescence

© Olivia Connell / Unsplash

À l'adolescence est-ce déjà de l'amour? Comment faire face à la pression de devoir être en couple? À l'occasion de la Saint-Valentin, on parle de l'âge des premiers émois amoureux.

FAIRE DE SON COUPLE UNE ÉCOLE DE VIE - La vie à deux n'est pas un long fleuve tranquille! Alors qu'un couple sur deux se sépare, peut-on encore croire à l'amour durable ? Enfants, vie professionnelle, belle-famille... comment être suffisamment disponible à l'autre ? Comment rester soi-même et ne faire qu'un ? Comment établir ou rétablir un dialogue quand le quotidien use la complicité ? Du pardon au dialogue, faire vivre son couple se décide chaque jour.
> En savoir plus

 

L'adolescence, c'est souvent l'âge des premiers émois amoureux : comment réagir quand on est parent ? Comment donner aux jeunes une vision positive du couple, à l'heure où la pornographie en ligne crée de véritables addictions ? Comment convaincre les jeunes générations que l'on peut s'aimer toute la vie alors qu'un mariage sur deux finit par un divorce ? Pour en parler, Vincent Belotti reçoit Édith Berlizot, conseillère conjugale et familiale au CLER Amour et Famille. Fondé en 1962, le CLER est une association dont les membres interviennent notamment en milieux scolaires, du Primaire à la Terminale, sur les thèmes de l'amour, de l'affectivité et de la relation.
 

"Il y a une pression d'être en couple, c'est plus qu'une mode, c'est un impératif"

 

À L'adolescence, est-ce déjà l'amour ?

Les relations amoureuses, les adolescents et les pré-ados en parlent beaucoup. Mais est-ce déjà de l'amour ? "À l'adolescence, on va beaucoup parler du sentiment amoureux, explique Édith Berlizot, le sentiment amoureux, ça ne dure pas très longtemps, surtout à l'adolescence." Si la plupart du temps, il ne dure pas dans le temps, le sentiment amoureux chez les adolescents et cependant "très très fort", précise la conseillère conjugale.
 

ADOS, Le groupe avant le couple

À l'adolescence, on vit une "séparation psychique" d'avec les parents. Édith Berlizot décrit quelque chose de l'ordre de "l'instabilité", de "l'insécurité". Le groupe constitue "un relais" par rapport aux parents : "Le groupe va avoir beaucoup d'importance parce qu'il compense ce sentiment de sécurité qu'il y avait avec les parents." 
 

Faire face à la pression : Faut-il être en couple ?

"Il y a une pression d'être en couple, c'est plus qu'une mode, c'est un impératif." En 2016, une étude a montré que 60% des élèves de Sixième sont déjà "sortis avec une personne". Reste à savoir quel sens ils donnent au mot "sortir". Cela peut être simplement se déclarer amoureux, ou avoir embrassé une personne sur la bouche, ou encore avoir eu une relation sexuelle. Mais il faut croire que le terme "sortir" est aujourd'hui désuet. Les jeunes disent "pécho", le verlan de "choper", qui signifie ni plus ni moins "attraper".

"En fait à l'adolescence, on est plus dans un désir de l'autre pour soi finalement, observe Édith Berlizot, ça demande encore une certaine maturité pour pouvoir être dans le don." La conseillère conjugale observe que "beaucoup de personnes pensent que parce que je me sens amoureux, parce que j'éprouve ce sentiment, je l'expérimente, je suis amoureux, si j'aime sincèrement je peux donc me mettre en couple et si je suis en couple je serai heureux, ce ser al bonheur". Le maître-mot serait "sincérité" : mais est-ce que c'est ça l'amour ?

 

Invités

  • Edith Berlizot, conseillère conjugale et familiale au CLER Amour et Famille

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 10h00 et 01h00

Informatique, santé, éducation, droit, jardinage: tous les matins, Vincent Belotti vous apporte des conseils pratiques pour mieux vivre au quotidien. Une émission interactive.Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission au 04 72 38 20 23* par mail à avotreservice@rcf.frVous pouvez aussi adresser un mail en vous rendant dans la rubrique "Nous contacter".(*appel non surtaxé)

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.