Le deuil (3/3) Un processus évolutif

Présentée par UA-46551

S'abonner à l'émission

La Vie est un Art

vendredi 29 mai à 10h00

Durée émission : 25 min

Le deuil (3/3) Un processus évolutif

© Johann Sauty / The Consulting Company / éditions Albin Michel

Le deuil est un processus évolutif. Après le choc, on se sent otage de la souffrance et cela peut durer plusieurs années. Petit à petit la personne endeuillée redéfinit son rapport au monde.

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : LES REDIFFUSIONS DE RCF - Dans le contexte d'épidémie de coronavirus, les équipes RCF se mobilisent pour vous informer, vous accompagner et permettre à tous de rester en communion par la prière. Durant cette période de confinement, RCF vous propose de réentendre des émissions pour vous évader et vous aérer.
> En savoir plus

 

Après un deuil, on est à tout jamais différent. La perte d'un proche, qu'elle soit prévisible ou brutale, est un traumatisme dont les répercussions physiques, psychologiques, relationnelles, sociales et aussi spirituelles, se font sentir tout au long de la vie. Or, quelle place accorde-t-on au deuil ? Notre société occidentale s'est coupée d'une connaissance ancestrale, dont chacun se nourrissait. Le Dr Christophe Fauré travaille depuis plus de 20 ans sur le sujet. Son ouvrage de référence "Vivre le deuil au jour le jour" (éd. Albin Michel, 1994) a été réédité. Il s'inspire du témoignage de milliers de personnes.
 

Le deuil n'est pas un état fixe 

 Le deuil n'est pas un état fixe mais un processus évolutif. Parfois, on peut avoir peur de devenir fou : on est otage de la souffrance. Avec cette oscillation constante : Je vais mieux, puis je vais moins bien... C'est épuisant ! Une phase qui peut durer plus de deux ans quand on perd un être très proche, comme un conjoint. On a pu noter que lorsque l'on perd un enfant cette phase peut se prolonger et durer jusqu'à six ans.

Continuer à vivre...

Dans la dernière étape du deuil, une douceur s'installe. La personne endeuillée redéfinit son rapport au monde. Continuer sa vie est un hommage à la personne décédée. On arrive à dépasser le sentiment de trahison ou de culpabilité. Pour y arriver, on peut se tourner vers une association d'accompagnement du deuil, et privilégier le partage au sein d'un groupe de parole, l'écoute de conférences ou encore des entretiens individuels.

 

Invités

  • Christophe Fauré, psychiatre

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 10h30 et 22h

Un podcast de psychologie positive qui ouvre les auditeurs à la bienveillance, la gratitude, l'altruisme et le pardon. Avec ses invités, psychologues, thérapeutes, médecins ou coachs, Bénédicte Draillard défriche des voies de croissance personnelle et de communion fraternelle. Des exemples concrets et simples, un langage ouvert et des suggestions accessibles, pour se mettre en route vers un mieux-être, avec soi-même et avec les autres.

Le présentateur

Bénédicte Draillard

Passionnée de relations humaines et de spiritualité, Bénédicte a un parcours divers et varié! Directrice littéraire d’une maison d’édition religieuse et canoniste, elle collabore à RCF depuis une vingtaine d’années. Sa joie est de partager avec les auditeurs ses coups de cœur littéraires et la saveur de la Parole de Dieu.