Psychologie : comprendre les 4 types d'attachement

Présentée par

S'abonner à l'émission

La Vie est un Art

jeudi 2 août à 10h30

Durée émission : 25 min

Psychologie : comprendre les 4 types d'attachement

© Profil Facebook de Marion Blique

On n'a pas tous la même manière d'aller vers les autres, de se lier d'amitié ou d'entretenir une relation amoureuse. Les liens d'attachement se font souvent de façon inconsciente.

Entre soi et l'autre comment trouver la juste distance ? On n'a pas tous la même manière d'aller vers les autres et d'interagir, de se lier d'amitié ou d'entretenir une relation amoureuse. Cela se fait le plus souvent de façon inconsciente. Selon Marion Blique comprendre comment on s'attache aux autres nous permet d'éviter les relations toxiques, celles qui nuisent à notre bien-être. Pour écrire "J'arrête les relations toxiques" (éd. Eyrolles), la thérapeute s'appuie sur sa propre expérience, mais aussi sur les derniers travaux en matière de neurosciences, en thérapie de l’attachement et thérapie de couple.
 

Comprendre comment on interagit avec les autres pour ne pas être trop activé émotionnellement

 

Les liens que l'on a aux autres, quatre types d'attachement

Quel est votre style d'attachement ? Est-il sécure, fusionnel, évitant ou chaotique ? Ce que propose Marion Blique n'a rien d'un diagnostic pathologique mais d'un "mode d'adaptation pour pouvoir se réguler". Comprendre comment on interagit avec les autres pour ne pas être trop activé émotionnellement. Marion Blique est spécialiste des techniques de libération émotionnelle.

 


ÉCOUTER ► Soi et les autres

 

quatre types d'attachement : Sécure, évitant, fusionnel ou chaotique

- Les sécures. Des personnes qui ont connu "une mère suffisamment bonne" et "présente" pour assurer ses besoins étant enfant. Résultat: un système nerveux apaisé, un sentiment de sécurité, une envie d'aller explorer le monde.

- Les évitant. En minimisant ses émotions et ses sensations, il réduit sa vitalité et sa vie émotionnelle. Les évitants ont été des enfants sages, mais "coupés de meur vitalité" nous dit Marion Blique. Ils deviennent des adultes qui n'ont pas ou peu besoin des autres. Et au contraire, être avec les autres les rend anxieux.

- Les fusionnels. Des adultes qui peuvent pas se sécuriser ni s'apaiser sans l'autre. Ils n'ont de cesse de créer des liens.

- Les chaotiques. Certaines personnes ont connu un parent dangereux. Ils souffrent d'un paradoxe : ils veulent s'approcher de l'autre, "mais l'autre à certains moments est terrorisant".

 



 

Avec qui nouer des liens d'attachement ?

Pour Marion Blique, le "sécure" peuvent se lier aux "fusionnels" ou aux "évitants", il saura ne pas être effrayé par l'intensité des premiers et pourra par son comportement rassurer les évitants. "Un évitant et fusionnel peuvent devenir sécures."

À l'inverse, quand un "évitant" et un "fusionnel" nouent des liens d'attachement (couple, travail, amitié), "le fusionnel envahit l'évitant et le rend plus évitant... Et ça va être une danse perpétuelle." Un schéma que l'on retrouve très souvent dans les couples, prévient la psychologue.

 

ÉMISSION ENREGISTRÉE EN OCTOBRE 2017

 

Invités

  • Marion Blique , psychologue clinicienne, formée aux neurosciences, à la psychologie énergétique, à l'EFT (Emotional Freedom Techniques) et à la psychothérapie du lien

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis à 22h00

Une émission hebdomadaire de psychologie positive qui ouvre les auditeurs à la bienveillance, la gratitude, l’altruisme et le pardon. Avec ses invités, psychologues, thérapeutes, médecins ou coachs, Bénédicte Draillard défriche des voies de croissance personnelle et de communion fraternelle. Des exemples concrets et simples, un langage ouvert et des suggestions accessibles, pour se mettre en route vers un mieux-être, avec soi-même et avec les autres.

Le présentateur

Bénédicte Draillard

Passionnée de relations humaines et de spiritualité, Bénédicte a un parcours divers et varié! Directrice littéraire d’une maison d’édition religieuse et canoniste, elle collabore à RCF depuis une vingtaine d’années. Sa joie est de partager avec les auditeurs ses coups de cœur littéraires et la saveur de la Parole de Dieu.