Se sentir seul, avec ou sans amis

Présentée par

S'abonner à l'émission

La Vie est un Art

vendredi 13 juillet à 10h30

Durée émission : 25 min

Se sentir seul, avec ou sans amis

© Photo de profil Facebook de Monique de Kermadec

En France, une personne sur quatre souffre de solitude, qu'elle vive en territoire isolé ou au cœur d'une ville. Comment apprivoiser ce sentiment de solitude?

La publicité montre bien souvent des images de familles, de couples ou d'amis toujours souriants. Paradoxalement, dans notre société le sentiment de solitude est largement répandu : un Français sur quatre dit se sentir seul. Un sentiment de solitude qui n'est pas nécessairement lié au fait d'être isolé (qui lui concerne 12% des Français), car on peut se sentir seul en étant bien entouré. Spécialiste de l'accompagnement des personnes précoces, Monique de Kermadec est témoin de ces souffrances. Elle publie "Un sentiment de solitude" (éd. Albin Michel).
 

Le moment où l'on ressent le plus le sentiment de solitude, de façon douloureuse, c'est surtout vers 45-50 ans

 

D'OÙ VIENT LE SENTIMENT DE SOLITUDE ?

En 2011, la solitude était décrétée grande cause nationale. Mais bien souvent, ceux qui en souffrent n'en parlent pas directement, comme le remarque Monique de Kermadec, en consultation, "cela vient en deuxième temps". Rentrer le soir chez soi après une journée de travail et découvrir que l'on se sent seul, se dire que quelque chose ne doit pas fonctionner en soi si on est seul... 

En fait notre capacité à être seul, à affronter notre solitude, "tout ceci va dépendre de la façon dont nous avons dès notre plus jeune âge apprivoisé ces moments solitaires", explique la psychologue. C'est donc au cours de la petite enfance que l'on apprend à être seul, par la présence aimante du père ou de la mère. "Paradoxalement, la solitude s'apprend à deux, le petit enfant apprend à s'occuper en présence de sa mère."

 



 

Un phénomène nouveau, la solitude des jeunes

La dernière étude de la Fondation de France, parue en septembre 2017, "Jeune et sans amis : quand la solitude frappe les 15-30 ans", a montré que 6% des 15-30 ans sont en situation d’isolement. Des enfants et des adolescents qui se sentent seuls car, selon Monique de Kermadec, "ils n'ont pas les liens dont ils ont besoin, ils ne ressentent pas assez la présence de ceux qu'ils aiment et de ceux qui les aiment". Avec parfois l'illusion de croire que sont des amis des personnes avec qui on ne fait que se divertir. "Avoir de vrais amis nous sort de la solitude mais être dans un groupe ne nous sort pas forcément de la solitude."

 



 

Les moments de notre vie où on se sent seul

Le moment où l'on ressent le plus le sentiment de solitude, de façon douloureuse, c'est surtout vers 45-50 ans. L'âge où pour certains, les couples se défont, où les enfants partent du foyer familial, où l'adulte qui a consacré tout son temps au travail prend conscience qu'il a peut-être négligé des relations amicales ou familiales... Vient alors le temps de reconstruire son réseau amical, et Monique de Kermadec insiste : "Cela se fait de façon progressive, il faut du temps et des efforts." Bien souvent l'amitié naît d'une passion partagée, la photographie, la pêche, le yoga.

 

Émission enregistrée en mars 2018

 

Invités

  • Monique de Kermadec , psychologue, psychanalyste, spécialiste de l'accompagnement de la précocité, de la réussite et de l’épanouissement personnel, scolaire et professionnel de l’enfant et de l’adulte

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 22h, le jeudi à 13h30 et le dimanche à 20h

Une émission hebdomadaire de psychologie positive qui ouvre les auditeurs à la bienveillance, la gratitude, l’altruisme et le pardon. Avec ses invités, psychologues, thérapeutes, médecins ou coachs, Bénédicte Draillard défriche des voies de croissance personnelle et de communion fraternelle. Des exemples concrets et simples, un langage ouvert et des suggestions accessibles, pour se mettre en route vers un mieux-être, avec soi-même et avec les autres.

Le présentateur

Bénédicte Draillard

Passionnée de relations humaines et de spiritualité, Bénédicte a un parcours divers et varié! Directrice littéraire d’une maison d’édition religieuse et canoniste, elle collabore à RCF depuis une vingtaine d’années. Sa joie est de partager avec les auditeurs ses coups de cœur littéraires et la saveur de la Parole de Dieu.