Agir contre la solitude et l'isolement des aînés

Présentée par UA-139222

S'abonner à l'émission

Je pense donc j'agis

lundi 28 septembre à 10h00

Durée émission : 55 min

Agir contre la solitude et l'isolement des aînés

© Image d'illustration Pixabay

Le confinement a renforcé l'isolement des aînés, mais cela fait plusieurs années que l'on parle de la solitude comme étant "le mal du siècle". Comment accompagner les personnes âgées ?

Astrée est une association créée il y a un peu plus de 30 ans. Elle accompagne les personnes en situation de grande solitude et qui les aide à restaurer un lien social. "On met en relation ces personnes qui ont besoin d'être écoutées avec des bénévoles que l'on forme pour un soutien qui va prendre la forme d'un accompagnement et s'inscrire dans la régularité, dans la durée, toujours avec le ou la même bénévole", indique Corentin Blanchetière, chargé de la vie associative et de la communication de l'association Astrée.

L'association Au bout du fil est née en 2007, quatre ans après la canicule de 2003 qui avait mis l'accent sur l'isolement des personnes âgées. "280 appelants bénévoles sont en lien avec un peu plus de 2 000 personnes. L'objectif est d'offrir un contact téléphonique chaleureux, régulier aux personnes qui se sentent seules et qui ont envie de bavarder un moment. Nous utilisons une plate-forme téléphonique pour des raisons de confidentialité et d'anonymat. Elle est accessible 7 jours sur 7 entre 8h et 22h", explique Jean-Paul Grée, son secrétaire général. 

Aider à retrouver de la joie de vivre 

Bénévole à l'association Astrée, Marie Denise a choisi de s'y engager avec le désir profond de venir en aide aux personnes les plus fragiles, en les aidant à retrouver de l'autonomie, de la joie de vivre et de les relier à ce tissu social qui est fondamental. " On ne peut pas vivre sans relation à l'autre. C'est quelque-chose qui m'a accompagné toute ma vie et j'ai retrouvé chez Astrée ces valeurs et cette éthique". 

Une solitude accentuée par le confinement 

Le nombre de sollicitations a énormément augmenté pendant le confinement. "Cela a été peut-être la goutte qui a fait déborder le vase de situations déjà plus ou moins précaires, fragiles et beaucoup de gens se sont retrouvés en détresse. Pour nos différentes antennes bénévoles, il y a eu un nombre croissant d'accompagnements pendant et suite au confinement. Mais on n'est pas encore sorti de cette situation-là et de cette insécurité", observe Corentin Blanchetière

 

JE PENSE DONC J'AGIS - Nouveauté de la rentrée, "Je pense donc j'agis" est une émission interactive qui invite à la réflexion et à l’action. Les auditeurs peuvent participer à l'émission, proposer leur témoignage ou poser leurs questions.
> Intervenez en direct à l'antenne au 04.72.38.20.23 ou écrivez-nous à : direct@rcf.fr

Invités

  • Corentin Blanchetière, chargé de la vie associative et de la communication de l'association Astrée

  • Marie Denise, bénévole à l'association Astrée

  • Jean-Paul Grée, secrétaire général de l'association Au bout du fil

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h03

Cette émission interactive de deux heures est une double invitation à la réflexion ET à l’action. Une heure pour réfléchir, creuser une question et prendre du recul sur l’actualité avec des invités interviewés par les rédacteurs en chef RCF. Une heure pour agir, avec les témoignages d’acteurs de terrain et les auditeurs, pour se mettre en mouvement et s’engager ensemble dans la construction du monde de demain. Intervenez en direct à l'antenne au 04.72.38.20.23 ou écrivez-nous à : direct@rcf.fr

Le présentateur

Melchior Gormand

C'est à l'adolescence que Melchior Gormand se découvre une passion pour la radio. Pour cette saison 2020-2021, il vous accompagne chaque matin entre 9h et 11h dans l'émission interactive "Je pense donc j'agis".