Cuisinons nos différences !

Présentée par Vincent Belotti

S'abonner à l'émission

Les Bonnes ondes

vendredi 23 septembre 2016 à 12h30

Durée émission : 25 min

Cuisinons nos différences !

Inviter des personnes handicapées mentales à venir cuisiner avec des personnes en réinsertion, c'est l'initiative originale proposée par Prestal et l'Arche à l'occasion de la Fête de la Gastronomie.

Ce Vendredi et Samedi, ils seront donc 8 membres de l'Arche à venir se mettre aux fourneaux avec les quelques 40 salariés en réinsertion de Prestal, traiteur solidaire. Objectif : réaliser un buffet pour 300 personnes et réaliser un menu spécial "Fête de la Gastronomie" qui sera servi en salle. Une belle façon d'établir une passerelle entre deux mondes.  Ecoutez  les interviews croisées d’ Océane Peltriaux, représentant l’Arche à Lyon et Marine de Linages, directrice de Prestal, au micro de Vincent Belotti

A suivre aussi:

« Rien ne se perd, tout se transforme ». Ce pourrait être la devise des ressourceries. Mais qu’est-ce qui se cache derrière ces structures ? Illustration en Indre et Loire avec Cécile Thomas.
Dans la chronique numérique, Valérie Anne-Maitre  jouera les profs pour nous faire découvrir les formations gratuites accessibles sur le net. 

Et comme tous les vendredis, le Petit Journal des Bonnes nouvelles de la semaine !
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 12h30 et 18h30

Faites le plein de "Bonnes ondes" avec Vincent Belotti dans un magazine pratique, positif et participatif! Chaque jour, un zoom sur une actualité ou une initiative solidaire, la rencontre de ceux qui, un jour, ont eu un déclic pour changer de vie et se mettre au service des autres, des chroniques liées à l’emploi, la santé ou encore l’innovation pour faciliter et embellir le quotidien.

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.