Découvrir le Parlement européen ...des Jeunes !

Présentée par

S'abonner à l'émission

Les Bonnes ondes

mercredi 14 mars à 12h30

Durée émission : 25 min

Découvrir le Parlement européen ...des Jeunes !

Éduquer à la citoyenneté, c'est l'objectif du Parlement Européen des Jeunes, dont la 44e session nationale se tient ce week end à Strasbourg.

Cyber sécurité, harcélement scolaire, économie circulaire ou réchauffement climatique, autant de thèmes qui seront présentés et débattus dans cette nouvelle session du Parlement européen des Jeunes-France. Née en 1987 à Fontainebleau, l'association est présente aujourd'hui dans 39 pays, dont la France depuis 1994. Mais qui peut y participer ? Quelles actions sont-elles menées ? Vincent Belotti reçoit Edgar Perrin, son directeur exécutif et le témoignage de Jean Retif, trésorier national, tous deux âgés de seulement 21 ans ! 
(Pour en savoir plus: www.pejfrance.org)

A suivre aussi:

Le don de moelle osseuse. Une façon de sauver une vie. Mais pourquoi et comment ? A l’occasion de la Semaine nationale de mobilisation, Catherine Manné a joint le Dr Benoit Averland, de l’agence de Bio médecine.
Et puis comment cultiver la pudeur vis-à-vis de nos enfants ? C’est le thème de notre rendez-vous « famille » avec Emmanuelle Grimaud.

 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 12h30, 18h30 et 05h00

Faites le plein de "Bonnes ondes" avec Vincent Belotti dans un magazine pratique, positif et participatif! Chaque jour, un zoom sur une actualité ou une initiative solidaire, la rencontre de ceux qui, un jour, ont eu un déclic pour changer de vie et se mettre au service des autres, des chroniques liées à l’emploi, la santé ou encore l’innovation pour faciliter et embellir le quotidien.

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.