Écoquartiers et résidences intergénérationnelles: la solution pour retisser du lien?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Grand Angle

mardi 10 décembre 2019 à 17h03

Durée émission : 55 min

Écoquartiers et résidences intergénérationnelles: la solution pour retisser du lien?

© Iklick- CC0 Public Domain

Des lieux d'habitations intergénérationnels poussent un peu partout en France. Une belle solution pour lutter contre la solitude et créer de nouveaux liens sociaux.

Près d'un Français sur dix, soit 5 millions de Français, se sent isolé selon une étude du Credoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) publiée en 2016. Une des solutions qui émerge pour lutter contre cette problématique est l'habitat intergénérationnel. En effet, la solitude traverse les différents âges et les différents milieux sociaux. Plusieurs villes en France, plusieurs structures réhabilitent des lieux abandonnés pour recréer des quartiers, des résidences pour plus de liens, plus de vie, plus de joie. Les résidences intergénérationnelles, une voie d'avenir ?

L'hebdomadaire Le Pèlerin consacre son cahier central sur ces résidences. François-Xavier Maigre évoque en quoi la mise en valeur de ces habitats participe au journalisme de solutions : des innovations sociales et locales que nous pouvons tous partager et dont nous pouvons être acteur. Philippe Chabasse d'Habitat et humanisme revient sur les enjeux de ces innovations en urbanisme solidaire et intergénérationel.
 

Habitat et humanisme, précurseur des résidences intergénérationnelles

Le mouvement Habitat et Humanisme expérimente des habitats intergénérationnels regroupant des personnes d’âges et de situations différents (seniors, jeunes, familles, notamment monoparentales), toutes isolées et à faibles ressources. Pour ces publics, l’ambition est de briser les situations de rupture et d’isolement, de créer des conditions de vie structurantes et, dans le cas des colocations, de diminuer le taux d’effort de chaque locataire.

Aujourd'hui, c'est plus de 31 résidences intergénérationnelles qu'Habitat et Humanisme a ouvertes (dont 6 en 2018) dans toute la France dans un esprit participatif et collaboratif. Cette dynamique est favorisée par la présence d’espaces communs (salle, buanderie, jardin…) et selon les cas, une ouverture sur le quartier : micro-crèche, local associatif, etc. Une équipe de bénévoles, et éventuellement de salariés, est en charge de l’animation du lieu.
 

Bordeaux, résidence Concert'ô

Ici, c'est la musique qui rassemble les générations et les résidents. Au cœur de Bordeaux, la résidence Concert'ô propose 52 logements dont 24 sont réservés à des seniors et adaptés au maintien à domicile. Trois salles communes sont dédiées à des activités muciales (concerts, jeux, chorale...). Une fois par mois, des concerts sont donnés, gratuits et ouverts à tous. L'objectif de Logévie, entreprise à l'initiative de ce projet mis en place en 2016, est de rayonner et de créer du lien au sein de la résidence mais plus largement dans le quartier.
 

Laval, l'Espace Saint-Julien

L'espace Saint-Julien est est situé au cœur de la ville de Laval, en Mayenne, dans les bâtiments dans un ancien hôpital. C'est un projet intergénérationnel, social et éducatif. L'objectif est d'unir les générations au cœur de la ville, en rendant interactifs et solidaires plusieurs pôles de vie de natures différentes. Ce projet comprend la création d'une résidence senior, une maison de santé, un internat (régi par la communauté Saint-Martin), un accueil périscolaire, un café solidaire, et enfin une chapelle. Au cœur du projet existe une dimension chrétienne forte.
 

Rennes, espace Simone-de-Beauvoir

Imaginé et réalisé par Espacil sur le site de l'ancienne caserne Mac-Mahon à Rennes, l'Espace Simone-de-Beauvoir est un lieu fondé sur la mixité sociale et générationnelle. Fruit de la concertation entre la Ville et les associations des habitants, ce projet répond aux orientations définies dans le Plan local de l’urbanisme et de l’habitat (PLU-H) : construire une cité solidaire et durable, favoriser la mixité sociale et la densité urbaine, construire des logements neufs, sauvegarder un patrimoine et créer de nouveaux lieux de rencontre et d’échanges.

L’espace Simone-de-Beauvoir comprend sept immeubles répartis autour d’une esplanade centrale qui offrent ainsi 259 logements. La résidence propose des logements pour des étudiants, pour des familles, des personnages âgées mais aussi un accueil pour personnes handicapées psychiques (huit studios et des locaux collectifs de vie) et un accueil de jour pour personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer. Au pied de la résidence, le restaurant Fourchette et compagnie est une initiative solidaire : les recettes du restaurant permettent de financer les activités proposées l’après–midi.

 

ÉMISSION EN PARTENARIAT AVEC Le PÈLERIN

 

Invités

  • François-Xavier Maigre, rédacteur en chef de l'hebdomadaire Le Pèlerin

  • Docteur Philippe Chabasse, Responsable des programmes d'habitat inclusif chez Habitat et humanisme

  • Christophe Corrège, Chargée de mission à Logevie à l'origine de la résidence Concert'ô à Bordeaux

  • Antoine Soubrier, Bénévole, en charge de la communication de l'Espace saint-Julien de Laval

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 17h03 et le samedi à 19h

Spiritualité, patrimoine, littérature, vie de l'Église, développement personnel... Chaque semaine, une table-ronde pour engager la discussion avec des acteurs de la vie culturelle, sociale, spirituelle.

Le présentateur

Faustine Fayette