Le défi des associations face à la crise sanitaire

Présentée par UA-121201

S'abonner à l'émission

Prenez soin de vous !

lundi 4 mai à 9h03

Durée émission : 55 min

Prenez soin de vous !

© SEBASTIEN BOZON / AFP - Si les associations se sont mobilisées pour assurer la continuité pédagogique pendant le confinement, la sortie de quarantaine s'annonce difficile

Malgré le confinement de nombreuses associations continuent d’agir quotidiennement auprès des personnes les plus fragiles comme les fondations "Apprentis d'Auteuil" et "Saint Jean de Dieu".

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : VOUS AVEZ LA PAROLE - Pour répondre à vos questions, vous permettre de témoigner ou de proposer des initiatives solidaires, RCF accorde désormais une large place à la libre antenne : chaque matin, du lundi au vendredi, de 9h à 10h, avec PRENEZ SOIN DE VOUS, animée par Melchior Gormand, en direct.
► Appelez le 04 72 38 20 23
► Écrivez à : prenezsoindevous@rcf.fr
Déposez vous-même votre témoignage audio !

 

SE RéORGANISER

En raison de l’épidémie, les milliers d’associations qui existent en France se sont réorganisées. C’est le cas des établissements gérés par la Fondation Apprentis d’Auteuil. Des écoles et des crèches ont du fermer, tandis que les résidences sociales ou les foyers où vivent des jeunes à l’année sont restés ouverts.

C’est cette même capacité d’adaptation dont a fait preuve la Fondation Saint-Jean-de-Dieu, qui gère en France six établissements qui interviennent dans les domaines social, médico-social et sanitaire. "Nous avons fait le maximum pour nous adapter afin que les collaborateurs, patients et résidents puissent bénéficier des meilleurs conditions de sécurité", explique son directeur général Patrick Colombel.
 

MAITENIR LA QUALITé DU LIEN

Comment garder le lien ? Cette question est la préoccupation constante de Nicolas Truelle, le directeur général de la Fondation Apprentis d’Auteuil. Cette exigence est essentielle dans le registre éducatif pour maintenir la continuité pédagogique. "Des enseignants n’ont pas hésité à prendre du temps par téléphone avec chaque élève, organiser le travail à distance par petits groupes via les réseaux sociaux afin d’éviter les décrochages », explique Nicolas Truelle.

Devant les difficultés, les établissements de la Fondation Saint-Jean-de-Dieu ont su également montrer leur créativité. "Cette période a permis de révéler des compétences qu’on ne soupçonnait pas, des trésors d’ingéniosité, une solidarité nouvelle se sont exprimés", reconnaît Patrick Colombel.

Tout n’est cependant pas simple à gérer. Le confinement peut créer des tensions, parfois même des violences dans les familles. Avec d’autres associations comme le Secours catholique, la Fondation Apprentis d’Auteuil a mis en place un numéro gratuit : Écoute Infos Familles, le 01 81 89 09 50.
 

CE QUE LE CONFINEMENT NOUS APPREND 

Le confinement permet aux associations de faire preuve de souplesse, de retrouver le sens de l’écoute. Selon Nicolas Truelle, il s’agit, encore plus qu’auparavant, "d’écouter les jeunes au jour le jour afin qu’ils puissent être eux-mêmes porteurs d’idées pour affronter les difficultés qu’ils traversent".

Le directeur des Apprentis d'Auteuil prévient cependant : "la situation au sortir du confinement sera encore plus difficile qu’avant, nous aurons plus que jamais besoin de faire preuve de solidarité les uns envers les autres". Selon Patrick Colombel, il faut prendre conscience que "rien ne sera plus comme avant". L’enjeu sera de se réinventer "au plus grand bénéfice de patients" et plus largement de toutes les personnes en situation de fragilité.

 

Invités

  • Nicolas Truelle, directeur général des Apprentis d'Auteuil

  • Patrick Colombel, directeur général de la Fondation Saint-Jean-de-Dieu

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h

Pour aider chacun à vivre cette période de confinement, Melchior Gormand vous propose une émission interactive où chacun est appelé à participer pour se confier, partager des bonnes idées ou donner des conseils. #PrenezSoinDeVous

Le présentateur

Melchior Gormand

Melchior Gormand est un jeune passionné par la radio. Tous les jours entre 12h30 et 15h, il accompagne vos débuts d'après-midi RCF avec "Ça fait du bien" et "L'Échappée belle en musique" !