RCF s'engage contre l'illettrisme

© Association Coup de Pouce

Du 8 au 15 septembre 2017, l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI) organise les Journées nationales d'action contre l'illettrisme.

Grande cause nationale 2013, l'illettrisme reste un enjeu majeur de cohésion sociale. Il concerne 7% de la population française entre 18 et 65 ans. Et 100.000 jeunes qui sortent chaque année du système scolaire sans avoir acquis les savoirs fondamentaux.
 

Contre l'illettrisme, la solidarité de proximité

Le premier pas pour aider une personne à sortir de l'illettrisme, c'est d'abord de la sortir de l'isolement. Une histoire de confiance et de rencontre où chacun peut jouer un rôle. C'est d'ailleurs sur ce thème que l'ANLCI lance une campagne de mobilisation: "Face à l'illettrisme la rencontre est un élément déclencheur fondamental qui se fonde avant tout sur la confiance."
 

RCF s'engage contre l'illettrisme

Parce que la lecture et l'écriture participent à l'épanouissement de la personne humaine, et parce que la rencontre, le partage et la solidarité sont au cœur de notre identité, RCF, en partenariat avec la fondation du groupe ADP, s'engage contre l'illettrisme. Et vous propose une programmation spéciale à l'occasion des Journées nationales d'action contre l'illettrisme.

 


©ANLCI - Campagne 2017 des Journées nationales d'action contre l'illettrisme

 

PROGRAMMATION SPÉCIALE
Vendredi 8 septembre
• À 12h30, dans Les Bonnes Ondes, Vincent Belotti reçoit Nathalie Scarton. La consultante, ex DRH de la Société Allibert, témoigne sur son expérience d'accompagnement auprès de salariés touchés par l'illettrisme.
Mardi 12 septembre
• À 8H10, Le Grand Invité est Augustin de Romanet, président-directeur général des Aéroports de Paris (ADP)
• À 9H, l'émission Le Temps de le dire est consacrée aux enjeux liés à l'illettrisme
Dès mercredi 13 septembre
• Rediffusion du reportage "Déraciner l'illettrisme"
Lundi 18 septembre
• À 17h, "Pouvoir économique et illettrisme: pourquoi leurs sorts sont-ils liés" - émission spéciale enregistrée en public à la Cité internationale (Lyon)
ET AUSSI - Les chroniques "Au Bonheur de Lire", tout au long de l'année, à retrouver chaque semaine sur RCF et en podcast sur rcf.fr.

 

Contre l'illettrisme, et si on se mobilisait? Un appel par Augustin de Romanet

"Toute personne retraitée en France devrait aujourd'hui se poser la question: est-ce que je vais au voyage des clubs des anciens ou est-ce que je me mobilise dans une association pour développer le bonheur de la lecture et la capacité de la lecture des jeunes qui sont autour de moi?

Il me semble qu'au moins une fois sur deux il faut choisir de sacrifier le voyage du club des anciens et d'aller s'occuper des jeunes autour de soi.

C'est un levier de développement que je trouve magnifique!"

Augustin de Romanet: "L'illettrisme est à la racine de beaucoup de nos maux"

Augustin de Romanet: "L'illettrisme est à la racine de beaucoup de nos maux"

Partenaire de RCF, le groupe ADP s'engage pour lutter contre l'illettrisme. Son PDG, Augustin de Romanet, explique le fondement de son engagement.

Du 11 au 15 septembre, les journées de l'illettrisme permettent de mettre en lumières les différents organismes luttant contre ce fléau qui touche 7% de Français adultes. Parmi eux, la Fondation Aéroport de Paris. Créée par Augustin de Romanet, Président Directeur-Général du groupe ADP (Aéroports de Paris), la fondation s'engage pour promouvoir la lecture.

L'AÉROPORT, C'EST UNE VILLE 

Chez Augustin de Romanet, cet engagement prend ses racines dans la conception même de ce qu'est un aéroport. Pour lui, "un aéroport, c'est une ville avec des émotions, émotion de quitter ou retrouver votre pays, quitter ou retrouver des personnes. C'est un lieu de stress parfois." Une sollicitude que l'on retrouve dans un Tweet posté sur son compte personnel pour accueillir les réfugiés des îles de Saint Martin et Saint Barthélémy après l'ouragan Irma.

CODE DU TRAVAIL

Le groupe Aéroport de Paris (ADP), c'est 23 aéroports et près de 600 000 personnes en transit par aéroport. "Une belle entreprise qui tourne bien", comme l'énonce avec une certaine fierté Augustin de Romanet. Mais comme toute société, le groupe ADP se questionne face au projet de réforme du Code du Travail.

"Avec d'autres chefs d'entreprises, nous réfléchissons à la meilleure manière pour travailler à la réduction du Code du travail, explique-t-il.  Nous avons besoin de règles qui soient suffisamment précises pour que chacun, employeur comme salarié, puisse faire des anticipations, et qui soient simples et générales pour laisser les modalités d'application aux intéressés."

LE LIVRE, UNE CHANCE POUR L'EMPLOI

"Tout est dans les livres sauf que cet outil merveilleux est mal maîtrisé."

Cette certitude, Augustin de Romanet la porte depuis longtemps, d'autant qu'il considère que la résolution de l'illettrisme permettrait des accès à l'emploi à bons nombres de chômeurs actuels. La fondation Aéroport de Paris travaille donc avec des associations telles Lire pour en sortir qui favorise la réinsertion des détenus par l'alphabétisation, ou Coup de pouce qui accompagne des enfants dans leur parcours scolaire.

"Travailler avec des bénévoles ne suffit pas. Il faut encourager ces associations et rémunérer les personnes engagées." Il estime ainsi que "150 millions d'euros est un coût suffisant et atteignable pour le PIB de la France" afin d'aider tous les enfants en classe de CP qui présentent des difficultés de lecture. L'enjeu, selon lui, est de l'ordre d'un "combat national" car, dit-il:

​"L'illettrisme est à la racine de beaucoup de nos maux, notamment la violence qui s'exprime verbalement lorsque les mots sont mal maîtrisés."

UN GRAND LECTEUR

Un livre récent qui l'a marqué ? Augustin de Romanet donne l'exemple d'un bon lecteur et cite La foi qui reste de Jean-Claude Guillebaud (Ed. L'Iconoclaste), "décapant, qui montre bien que ce n'est pas par le prosélytisme des discours que l'on peut transmettre ses convictions, mais par l'exemplarité."

 

L'illettrisme, ce handicap invisible

L'illettrisme, ce handicap invisible

En France, plusieurs milliers d'associations luttent sur le terrain contre l'illettrisme. À l'école, en entreprise, au quotidien, souvent les personnes illettrées cachent leurs difficultés.

L'illettrisme concerne 7% de la population française, entre 18 et 65 ans. Soit 2.5 millions de personnes qui ne possèdent pas les bases nécesaires en calcul, lecture et écriture. En 2013, l'illettrisme était déclaré Grande cause nationale. Quatre ans après, la prise de conscience a avancé mais les défis à relever restent immenses. Mais à portée de main. Tous ceux qui s’engagent pour accompagner une personne en situation d’illettrisme le savent: on peut en sortir de cette situation.
 

"L'illettrisme est invisible puisque les personnes qui sont confrontées à cette situation ont toutes en commun d'avoir été scolarisées dans notre pays, donc elles cachent leurs difficultés"

 

L'illettrisme, un handicap invisible

Contrairement à l'analphabétisme qui concerne les personnes n'ayant jamais été scolarisées, l'illettrisme se dit des personnes qui sont passées par le système scolaire. Or, dans notre pays ce sont 100.000 jeunes qui sortent chaque année de l'école sans avoir acquis les savoirs fondamentaux. Des personnes qui dissimulent leur handicap. "L'illettrisme est invisible puisque les personnes qui sont confrontées à cette situation ont toutes en commun d'avoir été scolarisées dans notre pays, donc elles cachent leurs difficultés", explique Hervé Fernandez.
 

La lutte contre l'illettrisme, une mobilisation nationale

Du 8 au 15 septembre 2017, l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI) organise les Journées nationales d'action contre l'illettrisme. Parce que la lecture et l'écriture participent à l'épanouissement de la personne humaine, et parce que la rencontre, le partage et la solidarité sont au cœur de notre identité, RCF, en partenariat avec la fondation du groupe ADP, s'engage contre l'illettrisme et vous propose une programmation spéciale à l'occasion des Journées nationales d'action contre l'illettrisme.

En France, près de 300 manifestations contre l'illettrisme ont été labellisées à ce jour. Temps fort de la mobilisation, "la Cité des Pratiques, des solutions contre l’illettrisme", organisée par l’ANLCI à Lyon.

 



 

Lutte contre l'illettrisme: chacun peut participer!

Face à l’illettrisme, la rencontre est un élément déclencheur fondamental, qui se fonde avant tout sur la confiance. Une condition essentielle pour qu’une personne en difficulté avec la lecture, l’écriture ou le calcul, ose faire le premier pas vers une solution. "Sans la reprise de confiance on n'arrivera pas à débloquer la situation d'apprentissage", témoigne Marie-Odile Chassagnon, engagée sur le terrain au sein de l'association Savoirs pour réussir Paris.

La lutte contre l’illettrisme reste un enjeu d’autant plus essentiel que chacun peut participer! C'est par la rencontre, la parole, l’écoute, que l'on fait reculer ce handicap invisible.

 

Sur le même thème :