Réduire l’exclusion numérique des aînés

Présentée par PR-27770

S'abonner à l'émission

La chronique des Petits Frères des Pauvres

vendredi 19 février à 6h55

Durée émission : 3 min

Réduire l’exclusion numérique des aînés

© DR

Claire Granger alerte sur l'importance d'accompagner les personnes âgées face au numérique, souvent utile pour avoir accès aux soins.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Saviez-vous qu’il y a toujours 4 millions de personnes âgées en situation d’exclusion numérique ? Ce qui représente plus de 20 % de la population des personnes âgées – une sur 5 donc. Une proportion importante quand on sait que les outils numériques sont devenus indispensables à notre quotidien. 

Et les aînés qui sont connectés ne diront pas le contraire ! Ils l’utilisent avant tout pour garder contact avec leur entourage et nombreux sont ceux qui se sont emparés des outils de visio conférence depuis le début de la pandémie pour maintenir un contact visuel avec leurs proches et rester actifs dans le monde associatif. 

L’exclusion numérique peut aussi renforcer la difficulté d’accès aux soins. Nous le voyons de plus en plus, l’accès aux rendez-vous médicaux – aux spécialistes en particulier - est facilité par les plateformes de rendez-vous en en ligne. Ne pas pouvoir les utiliser réduit l’accès aux tests PCR et aux rendez-vous de vaccination Covid-19 dans les zones les plus tendues. 

En 2018, nous avions alerté sur cette exclusion numérique qui apparait, dans notre société ultra-connectée, comme un facteur aggravant d’isolement. Et surtout, nous avions eu à cœur de combattre une idée reçue : l’utilisation du numérique n’est pas une question d’âge mais une question d’intérêt. Internet offre de multiples possibilités pour les ainés, même ceux du grand âge : maintien du lien familial et social, accès à l’information, à la culture et aux loisirs. Il ne faut surtout pas réduire son utilisation à l’accès aux droits ! 

Les Petits Frères des Pauvres ont mis en place des ateliers numériques pour les personnes qu’ils accompagnent et, du fait de la crise sanitaire que nous traversons, des entreprises se sont mobilisées en nous faisant des dons de tablettes. Cela nous permet de développer dans chaque région des ateliers de sensibilisation. L’idée : faire découvrir aux personnes accompagnées ce qu’est le numérique et leur permettre d’apprivoiser ce nouvel outil. Ces tablettes servent aussi lors des visites à domicile. Ainsi beaucoup de personnes accompagnées ont plaisir à écouter leur musique préférée, à retrouver les endroits où elles ont vécu. Les tablettes sont de beaux outils, faciles à manier pour raviver les souvenirs, pour nourrir les conversations ou encore jouer. Nous équipons aussi nos établissements, car il est essentiel que le numérique fasse partie du quotidien des résidents.

Quelle que soit la situation, notre objectif est simple : favoriser une approche ludique, la découverte, le plaisir pour permettre aux ainés qui le souhaitent de gagner en autonomies sur ce sujet. Ils y sont favorables comme Martine, 94 ans, qui est devenue fan du numérique et qui nous a confié avec entrain : "Grâce à Internet, je ne m’ennuie pas, ça me fait vivre tout en ayant des gens au téléphone et des visites. Peut-être qu’un jour, on parlera plus Google que français !"

Les dernières émissions

L'émission

Le vendredi à 6h55

Chaque semaine, RCF donne la parole à l'association Les petits frères des pauvres.

Le présentateur

Claire Granger