Refuser la misère, donner la parole aux pauvres

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

lundi 17 octobre 2016 à 9h03

Durée émission : 55 min

Le Temps de le dire

© P.RAZZO/CIRIC - 17 Octobre 2013: marche citoyenne organisée par ATD Quart Monde lors de la Journée mondiale du Refus de la Misère, des Invalides à Trocadero. Paris (75) France.

Des "17 octobre" il devrait y en avoir tous les jours. La Journée mondiale du refus de la misère est "le" jour où dénoncer les préjugés dont sont victimes les pauvres. Par Stéphanie Gallet.

Depuis 1987, le 17 octobre est la Journée mondiale du refus de la misère, initiée par le Père Joseph Wresinski (1917-1988), fondateur d'ATD Quart monde. Au programme de la journée, des événements dans toute la France et le monde. A 14h les Parisiens sont invités à se recueillir devant la fameuse Dalle du Trocadéro, scellée en 1987, en "l’honneur des plus pauvres de tous les temps et de tous les continents" - là où en 1997 Jean-Paul II est venu prier lors des Journées mondiales de la Jeunesse.
 

"Les préjugés sur la pauvreté ont la vie dure." Jean-Christophe Sarrot

 

Lutter contre les préjugés

L'un des axes forts de la journée est la lutte contre les préjugés sur la pauvreté. ATD invite à suivre sur les réseaux sociaux le hashtag #1jour1préjugé et à s'abonner au compte Twitter @ZorroCliches. En effet, si "on ose moins diffuser des stéréotypes sur les pauvres à grande échelle", note Jean-Christophe Sarrot, ils ont malgré tout "la vie dure" et sont "réactivés en période électorale". D'où la réédition pour la troisième fois de "En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté" (éd. Quart Monde / L'Atelier).

refuser la pauvreté

ATD Quart Monde défend la culture comme moyen de lutter contre la misère. A 19h aujourd'hui, le Musée national de la marine, accueille une soirée de rencontre-débats  sur le thème "Nos identités culturelles nous rapprochent-elles ou nous opposent-elles?". Parce que la culture est créatrice de liens, et que là où il y a misère économique il y a destruction du tissu social.

Ce pourquoi Jean-Marc Potdevin a créé le réseau social Entourage: pour inciter "les gens à sortir de leur entresoi, à se parler". Ce qu'il y a de bien avec cette forme de lien social c'est qu'il est à la portée de tous. Certes, la misère est une question politique d'envergure. Mais chacun peut et "doit" agir, selon Jean-Marc Potdevin. Et poser des gestes simples du quotidien qui changent le regard et cassent les préjugés.
 

"Rappeler que ce que vivent les pauvres est intolérable." Dominique Paturle

 

Ecouter la parole des pauvres

S'il devait n'y en avoir qu'un, le 17 octobre, c'est le jour où les pauvres ont la parole. "Ces familles qui vivent dans la pauvreté, elles ne font pas la Une des journaux, elles sont méconnues c'est important de rappeler que ce qu'elles vivent est intolérable", nous dit Dominique Paturle, un ancien d'ATD de ceux qui ont fondé le Sappel.

 

Invités

  • Jean-Christophe Sarrot , membre permanent du mouvement ATD Quart Monde

  • Dominique Paturle , diacre permanent du diocèse de Lyon, cocréateur du SAPPEL, ancien membre d'ATD Quart Monde

  • Jean-Marc Potdevin , fondateur du réseau social Entourage

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi à 9h03

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.