Une Fabrique ...à sourires !

Présentée par

S'abonner à l'émission

Les Bonnes ondes 2.0

mardi 19 septembre 2017 à 12h30

Durée émission : 25 min

Une Fabrique ...à sourires !

Vous avez du mal à garder le sourire ? Venez chercher le vôtre à la Fabrique du Sourire, chez Sophie Raynaud.

Sourires à l'huile rangés comme des sardines, sourire piquant en forme de cactus, sourire "angélique" ou "singing sourire" à la Gene Kelly, Sophie Raynaud ne manque pas d'inspiration pour muscler vos zygomatiques. Des sourires à la pelle, qu'elle produit dans sa boutique, à Paris et qu'elle décline sur commande en affiches, lithos, fresques, tasses ou  bocaux à confitures ! Comment est née cette aventure "souriante" ? Qui sont ses clients ? Peut-on sourire de tout ? Interview - avec le sourire- au micro de Vincent Belotti.
( Pour commander votre sourire, rendez-vous sur www.lafabriquedusourire.com)

A suivre aussi:

 Elle, par contre, fait dans la dentelle. C’est Soline du Puy, qui pratique cet art textile à la main. Une façon de sauver la tradition. Charlotte Bonnet a poussé la porte de son atelier en Indre et Loire.
Enfin, trouver une place de parking plus facilement en centre ville, c’est ce que vous propose « Yes park ». Une toute nouvelle application. Mode d’emploi dans notre rendez-vous innovation. 
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 12h30, 18h30 et 05h00

Faites le plein de "Bonnes ondes" avec Melchior Gormand dans un magazine pratique, positif et participatif! Chaque jour, un zoom sur une actualité ou une initiative solidaire, la rencontre de ceux qui, un jour, ont eu un déclic pour changer de vie et se mettre au service des autres, des chroniques liées à l’emploi, la santé ou encore l’innovation pour faciliter et embellir le quotidien.

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.