Tous accros aux séries: pourquoi un tel succès?

Présentée par

S'abonner à l'émission

À votre service

lundi 8 avril à 10h00

Durée émission : 55 min

Tous accros aux séries: pourquoi un tel succès?

© Victoria Heath / Unsplash

Quels rapports entretenons-nous avec les séries télé? À l'occasion de la sortie mondiale de la 8e saison de Game of Thrones, décryptage avec un spécialiste.. en séries !

Friends, Grey's Anatomy, Le Bureau des Légendes... Les séries ont envahi nos vies ! Rien que pour la huitième saison de Game of Thrones, la série la plus suivie au monde, elle sera diffusée en France (le 15 avril) sur OCS en simultané avec les États-Unis et plus de 180 pays. Pour un tel succès ? Quels sont les astuces des scénaristes pour nous accrocher ? Comment devient-on accro à une série ? Du 22 au 30 mars 2019 a eu lieu le festival Séries Mania à Lille. L'occasion de tenter de comprendre les raisons d'un boom planétaire, avec Bernard Campion, auteur du blog Des séries... et des hommes.
 

Les séries en pratique

Pour évoquer cette attachement aux séries qui tient parfois du fanatisme, on parle de binge watching, cette façon de regarder tous les épisodes à la suite sans faire de pause. Il y a aussi le speed watching, où l'envie de connaître plus rapidement le dénouement d'une intrigue regarder certains épisodes en accéléré . Autre phénomène curieux, le "sleep watching" : laisser l'écran allumé pendant la nuit et tant pis si on s'endort devant.
 

L'art de Tenir le public en haleine 

Déjà au XIXe siècle, on savait capter l'attention du public avec la parution de romans-feuilletons, comme "Les Mystères de Paris" d'Eugène Sue (1842-1843). La série I love Lucy a d'abord été un feuilleton radiophonique avant d'être adaptée à la télévision dans les années 50 aux États-Unis, pour devenir la plus connue et la plus populaire des sitcoms de l'époque. En France, les cinq adaptations de "Fantômas" au cinéma par Louis Feuillade (1913-1914) illustrent bien la façon d'imposer un univers et de l'exploiter de film en film.
 

Twist et cliffhanger

La série Belle et Sébastien, diffusée en France dans les années 60, a été parmi les premières à utiliser les codes en vigueur dans les séries d'aujourd'hui. Ainsi, dans l'un des premiers épisodes de Belle et Sébastien on trouve ce que l'on appelle un cliffhanger : l'épisode se termine alors que les héros sont en danger, le spectateur est suspendu à l'action mais il va devoir attendre le prochain épisode pour savoir ce qu'il va advenir des personnages. Le twist est ce que l'on pourrait appeler un retournement de situation. "Quelque chose d'inattendu qui va nous faire percevoir l'action sous un autre angle." 

 

Émission enregistrée en duplex avec RCF Nord de France à Lille

 

Invités

  • Benjamin Campion, journaliste, chroniqueur spécialisé en séries télé à Libération

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 10h00 et 01h00

Informatique, santé, éducation, droit, jardinage: tous les matins, Vincent Belotti vous apporte des conseils pratiques pour mieux vivre au quotidien. Une émission interactive.Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission au 04 72 38 20 23* par mail à avotreservice@rcf.frVous pouvez aussi adresser un mail en vous rendant dans la rubrique "Nous contacter".(*appel non surtaxé)

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.