Algorihme et suicide

Présentée par

S'abonner à l'émission

Science en conscience

lundi 14 janvier à 10h00

Durée émission : 3 min

Algorihme et suicide

© DR_pixabay

Facebook pense pouvoir bientôt détecter les comportements suicidaires de ses utilisateurs. Nos traces sur internet peuvent permettre de nous définir comme un être purement théorique.

Les réseaux sociaux promettent de prédire nos actions pour mieux prévenir nos comportements à risques. Sachant qu'il est possible de relier toutes les traces que nous laissons sur internet à partir de notre smartphone, de notre ordinateur, du GPS de notre voiture, les algorithmes pourraient finir par nous connaître mieux que nous nous connaissons nous-mêmes.

Sans qu'on le sache, ils sauraient à l'avance ce que nous sommes capables de faire sans que nous en ayons conscience. Est-ce bien raisonnable de livrer à tous vents la part mystérieuse de notre être intime ?

Les dernières émissions

L'émission

Tous les mardis à18h10

Par une série de billets pertinents, Paul Fonteneau nous incite à ne pas prendre pour argent comptant les diverses nouvelles plus ou moins scientifiques dont nous sommes abreuvés quotidiennement. Toute information est à passer au creuset de notre intelligence  et de notre conscience.

Le présentateur

Paul Fonteneau

Paul Fonteneau, consultant-formateur en Immunologie