Le numérique responsable, et si vous en parliez à votre patron?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Demain je m'y mets

vendredi 14 février à 17h35

Durée émission : 2 min

Le numérique responsable, et si vous en parliez à votre patron?

© Proxyclick Visitor Management System / Unsplash

L'informatique pollue beaucoup et de façon quasiment invisible. Si une entreprise veut réduire son empreinte environnementale, elle peut entrer dans une démarche numérique responsable (NR).

"DEMAIN JE M'Y METS", UNE CHRONIQUE À RETROUVER DANS L'ÉMISSION COMMUNE PLANÈTE - Commune Planète, c'est la nouvelle émission d'écologie sur RCF. Un rendez-vous hebdomadaire proposé par Anne Kerléo à découvrir dès ce vendredi 10 janvier 2020.
> En savoir plus

 

Olivier Vergeynst est le fondateur de Green IT Belgium, il est aussi membre du collectif GreenIT.fr et de l'Institut du numérique responsable. Une fois par mois dans DEMAIN, JE M'Y METS, il nous parle de l’impact environnemental du numérique.

 

Le saviez-vous ? Plus de 10% de votre empreinte carbone vient de votre utilisation des services numériques, dont vos ordinateurs au travail ? Si je vous parle de numérique et de travail, vous pensez probablement à un employé sur son ordinateur, mais regardons d’abord d’où viennent et où vont ces machines.
 

Numérique, ce qu'il faut savoir

Pour les fabriquer, des dizaines de milliers d’enfants sont forcés de travailler dans des mines dans des conditions effroyables [Lire l'article d'Amnesty International], pour extraire le cobalt et les autres minerais nécessaires. Pour réduire cet esclavagisme moderne, il faut éliminer notre frénésie d’achat de gadgets numériques et de grands écrans de télévision, et mettre la pression sur les fabricants pour garantir un travail décent à ceux qui leur fournissent les matières premières sur lesquelles ils bâtissent leur fortune.

Quand ces équipements arrivent en fin de vie, la majorité d’entre eux termine sur des décharges, où des populations tout aussi pauvres sont forcées d’extraire tant bien que mal quelques métaux précieux en polluant les sols, l’eau et l’air. Il faut donc vous assurer que vos équipements en fin de vie sont collectés par des organismes reconnus qui les reconditionneront ou les recycleront, comme par exemple Les Ateliers du Bocage. Cette entreprise favorise aussi l’intégration sociale de personnes en situation de handicap ou en réinsertion au travail.
 

Le télétravail, la solution pour moins polluer ?

Grâce au numérique, beaucoup de gens pratiquent le télétravail. La plupart aiment cette alternance entre des jours d’échange avec leurs collègues au bureau et des journées à la maison qui favorisent la concentration. Cela leur permet aussi de trouver un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle, même si d’autres craignent de ne plus avoir une frontière claire entre les deux. Et lorsque les gens télétravaillent, cela réduit d’autant le nombre de voitures sur les routes.

Mais assez étonnamment, cela ne réduit pas tellement la pollution. C’est sans doute contre-intuitif, mais rappelez-vous que l’informatique pollue beaucoup et de façon quasiment invisible. Si une entreprise veut réduire son empreinte environnementale, elle doit tout autant réduire la pollution due aux transports que celle due à ses services numériques. Et pour le faire efficacement, mieux vaut s’entourer d’experts en la matière, car les fausses bonnes idées et le green washing sont omniprésents.
 

Opter pour la démarche numérique responsable

Les entreprises qui investissent dans le numérique responsable (NR) réduisent leurs coûts et leurs risques, deviennent plus attractives comme employeur et attirent plus de consommateurs. Comment agir ? Parlez-en à votre patron, à votre responsable RSE ou à votre service informatique. Bien que de nombreuses entreprises françaises aient déjà adopté le Green IT, trop peu de dirigeants sont conscients des enjeux et des bénéfices qu’ils peuvent en retirer. Alors, dès demain, faites-vous le défenseur du numérique responsable dans votre entreprise !

 

 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 17h35

Une chronique concrète pour passer à l'action, avec quatre chroniqueurs qui inventent déjà le monde d'après, chacun(e) dans son domaine : - Alimentation, consommation et bien-être durable avec Anne Moreau - Zéro déchet et do it yourself (DIY) avec Juliette Lesueur (merci à RCF Isère qui accepte d'enregistrer ce chroniqueur) - Mobilité durable avec Ludovic Bu (merci à RCF Sarthe pour la prise de son) - Sobriété numérique avec Olivier Vergeynst de Green IT "Demain je m'y mets" est une chronique de l'émission Commune Planète, l'émission de RCF sur l'écologie

Le présentateur

Olivier Vergeynst

Chroniqueur sur RCF, spécialiste de la sobriété numérique, Olivier Vergeynst est le fondateur de Green IT Belgium.