Que penser des cures "mono diète" ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

À votre service

lundi 23 septembre à 10h00

Durée émission : 55 min

Que penser des cures "mono diète" ?

© pixabay.com

Raisin, melon, mais aussi jus de citron ou betterave rouge, les cures "mono diètes"sont à la mode. Quel intérêt ? Conseils d'un spécialiste dans le hors série "Sens et Santé"

Détoxiquer son corps, renforcer son immunité, lutter contre la cellulite ou retrouver un bon sommeil. Autant de  vertus cencées être apportées par les cures dite "mono diète". Ces quelques jours ou semaine où l'on ne consomme ou boit qu'un seul type d'aliments, solide ou liquide. Qu'en penser ? Quelles précautions ? Quelles sont les phases à respecter ? Des réponses avec le Dr Jean-Christophe Charrié, médecin généraliste formé à l'endobiogénie, approche visant à une auto réparation naturelle de l'organisme, en complément de la médecine classique. Témoignage aussi d'Emilie qui a suivi une cure de jus de betterave rouge pendant 21 jours. 
( Pour en savoir plus  une vingtaine de cures et leur déroulement sont à découvrir dans le Hors série "Sens et santé" . 12€. en kiosque)

Invités

  • Docteur Jean-Christophe Charrié, médecin généraliste, formé en endobiogénie

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 10h00 et 01h00

Informatique, santé, éducation, droit, jardinage: tous les matins, Vincent Belotti vous apporte des conseils pratiques pour mieux vivre au quotidien. Une émission interactive.Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission au 04 72 38 20 23* par mail à avotreservice@rcf.frVous pouvez aussi adresser un mail en vous rendant dans la rubrique "Nous contacter".(*appel non surtaxé)

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.