Louis et Zélie

Sanctuaire de Lisieux
Sanctuaire de Lisieux
Présenté par Desanges

La vie et la spiritualité du couple Martin, en partenariat avec le sanctuaire de la famille Martin d'Alençon.
 

Sanctuaire de Lisieux
Sanctuaire de Lisieux

Louis et Zélie

Présenté par Desanges

La vie et la spiritualité du couple Martin, en partenariat avec le sanctuaire de la famille Martin d'Alençon.
 

tous les épisodes

15 min
Louis et Zélie, une vie d'émerveillement (1/3)
Émission Louis et Zélie présentée par Desanges
La vie n'a pas épargné Louis et Zélie Martin, en particulier par la maladie ou avec la perte de plusieurs enfants en bas-âge.
Intégrer à mon site
16 min
Quel sens au travail à la lumière de la vie de Louis et Zélie 2/2
Présenté par Guillaume Desanges
Louis, comme Zélie, eurent une vie professionnelle très active. Leur expérience a bien des échos dans nos propres vies. Le travail à la maison, par exemple, était très présent dans les années 1860. Zélie Martin, la mère de Ste Thérèse de l4enfant-Jésus visitait très régulièrement "ses" ouvrières dentellières qui cousaient à domicile. Dans leur couple, ils eurent un juste rapport au travail. Il y a une exigence à avoir dans le travail, mais ce n'est pas un but ultime. L'opposition de Louis au travail le dimanche avait des motivations autant religieuses que sociales, rappelle le P. Thierry Hénault-Morel, recteur du sanctuaire d'Alençon. Autre enjeu, qu'eurent les parents de la petite Thérèse, partagé par bien des parents aujourd'hui: protéger la vie familiale face à la pression de la vie professionnelle.
Intégrer à mon site
14 min
Quel sens donner au travail à la lumière de la vie de Louis et Zélie 1/2
Présenté par Guillaume Desanges
Louis, comme Zélie, eut une vie professionnelle très riche, qu'ils surent mener en cohérence avec une vie spirituelle mais aussi familliale non moins dense. Quels enseignements en tirer dans un contexte social où le travail prend parfois une place prépondérante dans nos vies.

Les 15, 16 et 17 octobre prochains le sanctuaire Louis et Zélie Martin d'Alençon propose un week-end sur le thème "Le travail après la crise, que fait-on ensemble?". Interviendront Ghislain Lafont, ancien président de Payard-Presse, des entretiens de Valpré et aujourd'hui engagé à l'association Les tables de Canaa, mais aussi Philippe Royer, président des EDC, les entrepreneurs et dirigeants chrétiens.

Chez Louis et Zélie, la volonté d'exercer un métier qui ait un sens profond coexistait avec leur recherche vocationnelle. "Pour Louis, précise le P. Thierry Henault-Morel, entrer chez les chanoines de Saint Augustin au col du Grand-Saint-Bernard, c'est devenir un quasi secoursite de haute montage, et de même pour Zélie, devenir soeur de saint-Vincent-de-Paul, c'était devenir infirmière au service des patients de l'Hotel-Dieu d'Alençon."

Mais comme le remarque le recteur du sanctauiare des saints Louis et Zélie, chacun des parents de la "petite Thérèse" surent rebondir face à une vocation religieuse contrariée. Louis deviendra un horloger reconné, comme Zélie qui répondit à l'appel reçu à "faire faire du point d'Alençon".
Intégrer à mon site
14 min
Un secrétaire-général "thérèsien" au sanctuaire d'Alençon
Présenté par Guillaume Desanges
Grégoire Moreau est le nouveau secrétaire-général du sanctuaire Louis et Zélie Martin. A 42 ans, ce journaliste passé par le réseau RCF et la communication du diocèse en Vendée témoigne d'une riche histoire familialle avec Thérèse et ses parents. Un compagnonage fait de peines et de grâces qui nourrit son souhait de s'installer en famille à Alençon au service du sanctuaire en pleine croissance.
Intégrer à mon site
15 min
La nature inspirante Louis et Zelie 1/2
Louis et Zélie Martin et leurs filles furent très impressionnés par la natureL Ils laissèrement monter dans leurs écrits les entiments que provoquèrent dans leurs coeurs les ballades dans la nature ornaise.

Deux lieux retiennent notre attention: le quartier de la Fuie des vignes à Alençon et plus loin, dans les Alpes-Mancelles, dans les villages remarquable sde St-Cénéri et St-Léonnard. "Pour Louis, explique le P. Thierry Henault-Morel, la contemplation de la nature alimente sa vie spirituelle." Dans ces villages, ils rejoignaient des amis de la famille, notemment des artistes qui s'y réunissaient dans ce "petit Barbizon normand".