Iran : une société en pleine mutation

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

jeudi 1 juin 2017 à 9h03

Durée émission : 55 min

Le Temps de le dire

© HAIDAR MOHAMMED ALI/ AFP - Un bureau de vote en Iran

Le modéré Hassan Rohani a été réélu dès le premier tour avec 57% des voix par les iraniens le 9 mai dernier. La société iranienne évolue alors que la situation économique s'est dégradée.

Un pays qui s'ouvre sur le monde

Les élections locales iraniennes ont aussi montré une volonté d'ouverture.  La jeunesse se sent marginalisée, le chômage est élevé, la situation des droits des femmes est encore difficile. Pour cette émission nous nous sommes demandé comment évoluait la société iranienne au lendemain de cette période électorale. 

 



 

Nous parlons culture avec notre première invitée, Asal Bagheri, spécialiste du cinéma iranien. Avec sept films sélectionnés à Cannes, le cinéma du pays ne s'est jamais aussi bien porté. Pour notre invitée, ces oeuvres revêtent à la fois une dimension culturelle et une dimension politique, du fait de la difficulté pour les cinéastes de travailler en Iran sur des sujets sensibles. 

 

Une république islamique en pleine mutation

L'Iran est souvent la cible de contre-vérités. S'il ne s'agit pas de faire de son régime une démocratie, il est tout de même à mille lieues de l'image qu'à pu en donner Trump, celle d'un pays qui finance le terrorisme. Co-auteure d'une tribune sur l'Iran dans le Monde, Azadeh Kian explique que "Ceux qui nous frappent sont des djihadistes qui n’ont rien à voir avec l’Iran et qui ont été longtemps financés par les saoudiens."

 

"Les iraniens ont dit avec leur vote leur préférence pour la démocratie

Azadeh Kian

 

Pour Amélie Chelly, l'Iran reste un pays "profondément musulman". Cette spécialiste des islam politiques explique que ce qui est rejeté par la population iranienne, ce n'est pas la Religion en elle-même, mais bien le régime théocratique mis en place en 1979. Pour cette membre associée au CADIS, les iraniens veulent aujourd'hui changer leurs institutions par le vote de l'intérieur, et ce que l'on observe aujourd'hui c'est "le cadavre du chiisme politique".

Invités

  • Asal Bagheri , Spécialiste du cinéma iranien, intervenante à la Sorbonne

  • Azadeh Kian , Professeure de sociologie à Paris VII, directrice du CEDREF

  • Amélie Chelly , Membre associée au CADIS, spécialiste de l'Iran et des islam politiques

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi, à partir du lundi 4 septembre 2017

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.