Mgr Michel Aupetit est le nouvel archevêque de Paris

7 décembre 2017 Par

Mgr Michel Aupetit, jusqu’à présent évêque du diocèse de Nanterre, vient d’être nommé archevêque de Paris par le pape François. Il succède à Mgr André Vingt-Trois.

Un médecin ordonné prêtre à 40 ans

Plus de deux millions de personnes. Mgr Michel Aupetit hérite de l’un des plus gros diocèses de France. A 66 ans, Mgr Michel Aupetit prend la succession du cardinal André Vingt-Trois à la tête du diocèse de Paris. Une information confirmée jeudi 7 décembre dans la matinée par Radio Vatican. Mgr Michel Aupetit connaît bien le secteur. Il ne s’est jamais vraiment éloigné de la capitale.

Médecin, Michel Aupetit fait ses études à la faculté de Necker et Bichat, à Paris. En 1978, il s’installe comme médecin généraliste à Colombes, dans les Hauts-de-Seine. Après une vocation tardive, il entre au séminaire de Paris en 1991. Il est ordonné prêtre en 1995 par le cardinal Jean-Marie Lustiger à Notre-Dame de Paris.
 

Un spécialiste des questions bioéthiques pour l'Eglise

Il s’installe ensuite en la paroisse Saint-Louis en l’Ile, en tant que vicaire. Il officie ensuite dans la paroisse Saint Paul-Saint Louis, dans le 3ème arrondissement de la capitale, jusqu’en 2001. Il devient ensuite curé de la paroisse Notre-Dame de l’Arche d'Alliance, symbole du dialogue judéo-chrétien dans la capitale. Il est ensuite nommé vicaire général, puis évêque auxiliaire de Paris en 2013.  Un an plus tard, le pape François le nomme à la tête du diocèse de Nanterre, un jeune diocèse francilien, mais ô combien dynamique.

Il fut également président de Radio Notre Dame, et jusqu'alors président du service Famille et société de la Conférence des Evêques de France, et évêque accompagnateur des Chantiers du Cardinal. Mgr Michel Aupetit s’est également beaucoup investi sur les questions de bioéthique médicale, une discipline qu’il a enseignée au CHU de Créteil jusqu’en 2006.

Cette nomination intervient à la veille de la révision des lois de bioéthique prévue en France en 2018. La Conférence des Evêques de France avait estimé que "cette révision des lois de bioéthique devrait être l’occasion d’un vaste débat pour parvenir à un consensus sur la société que nous voulons". Une invitation au dialogue partagée par le nouvel archevêque de Paris, Mgr Aupetit.
 

Sa date d'installation est prévue le samedi 6 janvier 2018 à 18h30 en la cathédrale Notre-Dame de Paris.

► Mgr Michel Aupetit, interrogé le 13 septembre dernier par Pauline de Torsiac au sujet de la révision des lois de bioéthique:

00:00

00:00

Sur le même thème :