Quand le Pape évoque "le génocide arménien"

Lors d'une messe de rite arménien célébrée en la basilique Saint-Pierre de Rome, le pape a voulu rendre hommage aux victimes "d'un massacre insensé" entre 1915 et 1917.

Le Pape François ne s'est pas fait que des amis dimanche. Et surtout pas du côté de la Turquie. En qualifiant les crimes perpétrés contre les Arméniens à partir de 1915 de "premier génocide du XXe siècle", François a provoqué la colère des officiels turcs. Lors d'une messe de rite arménien célébrée en la basilique Saint-Pierre de Rome, le pape a voulu rendre hommage aux victimes "d'un massacre insensé" entre 1915 et 1917. 
La Turquie a rappelé son ambassadeur en poste au Vatican au pays et convoqué le nonce apostolique en Turquie pour montrer son mécontentement.
Une messe concélébrée avec le patriarche arménien Nerses Bedros XIX Tarmouni. Et si François n’a pas hésité à employer le mot « génocide », il n’est pas le seul Pape à l’avoir fait, comme le rappelle Sébastien Maillard, correspondant du quotidien La Croix, à Rome.