Reconfinement: "Nous allons être sevrés de messes pendant un certain temps", prévient Mgr Michel Dubost

29 octobre 2020 Par

"C'est une souffrance qui nous est imposée et qu'il va falloir porter courageusement et s'entraider pour la supporter." Mgr Michel Dubost réagit à l'annonce de la suspension des cultes.

00:00

00:00

 

Ce mercredi 28 octobre, le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, a rencontré dans la soirée les représentants des cultes. Alors qu'Emmanuel Macron a annoncé que le nouveau confinement national prendrait effet dès le jeudi 29 octobre à minuit, les célébrations religieuses pourront encore se tenir jusqu'au 1er novembre inclu. Les fidèles catholiques pourront donc se rendre à la messe pour la fête de la Toussaint. Mais dès le lendemain, lundi 2 novembre, jour de la commémoration des fidèles défunts, le culte ne pourra plus se faire en présence de l'assemblée. "Je ne suis pas médecin ni épidémiologue, donc je ne peux pas juger de la pertinence, a réagi Mgr Michel Dubost au micro de Clotilde Dumay, c'est une souffrance qui nous est imposée et qu'il va falloir porter courageusement et s'entraider pour la supporter."

 

bientôt plus de précisions pour les Les funérailles

"Nous serons confinés comme nous l'avons été pendant la période de printemps, c'est-à-dire que le culte ne sera plus permis dans les églises, sauf pour les enterrements", précise Mgr Michel Dubost. Lors de sa présentation du plan de confinement, prévu ce jeudi 29 octobre devant le Parlement, Jean Castex devrait préciser quelles sont les restrictions imposées pour les enterrements et cérémonies de funérailles.

On se souvient des mesures imposées pour les obsèques lors du premier confinement (du 17 mars au 11 mai). Des mesures qui avaient été particulièrement strictes, avant d'être légèrement assouplies, avec notamment l'élargissement à "une vingtaine" du nombre de personnes autorisées à assister des obsèques.

 

Le retour des messes à distance

"Pour le moment nous allons être sevrés de messes pendant un certain temps, conclut Mgr Dubost, il faudra réinventer les systèmes que nous avions utilisés ou peut-être en utiliser d'autres." De nombreuses initiatives avaient été prises pour diffuser la messe en direct via internet, et les célébrations de la Semaine sainte avaient notamment été adaptées. Les fidèles fêteront-ils Noël confinés chez eux ? Ce reconfinement est prévu jusqu'au 1er décembre, "a minima"... L'objectif du gouvernement est toutefois de pouvoir lever cette suspension des cultes avant le 25 décembre.

 

Sur le même thème :