Vers une reconnaissance du génocide des Yézidis

Présentée par Stéphanie Gallet

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

jeudi 8 décembre 2016 à 9h03

Durée émission : 55 min

Le Temps de le dire

© BERTRAND GUAY AFP

L'Assemblée nationale s'est prononcée en faveur de la reconnaissance de génocide de Daech à l'encontre des Yézidis, une minorité irakienne décimée depuis des mois.

Le 3 août 2014, Daesch lançait une offensive sur la région de Sinjar en Irak où vivaient des centaines de milliers de Yézidis. Ce que l'Etat islamique a fait à ce peuple, l'une des plus anciennes minorités irakiennes, tient de l’innommable et dépasse l’entendement. 

Avec bien souvent la complicité des populations locales, les hommes ont été massivement tués, les femmes transformées en esclaves sexuelles et les enfants en soldats. Le sort des Yezidis est un génocide qui se conjugue au présent, sous nos yeux, en direct sur Internet. 

Pour Daesch, les Yézidis ne sont pas des être humains et la logique qui est à l’oeuvre dans cette volonté de rayer de la carte et de l’histoire l’ensemble d’un peuple est hélas bien connue. C’est celle que l’on retrouve dans tous les génocides du XXème siècle. Une folie meurtrière au nom de l'idéologie mensongère de la pureté qui s’accommode très bien des vols, des meurtres, de la torture et du viol.

Ce génocide, le père Patrick Desbois le connaît bien. Cela fait plusieurs mois qu'il enquête, et recueille les témoignages de Yézidis rescapés. Des miraculés qui ont réussi à se tirer des griffes de Daech, non sans avoir souffert énormément, et perdu, pour la plupart, la quasi-totalité des membres de leur famille.

Faraj-Benoît Camurat, le président de Fraternité en Irak, a également croisé la route de plusieurs Yézidis lors de ses séjours réguliers en Irak. Les Yézidis, comme les chrétiens ont été systématiquement massacrés par les fanatiques de l'Etat islamique. Un sort commun contre lequel tente de lutter l'association Fraternité en Irak.

L’Assemblée nationale s'est d'ailleurs prononcée jeudi en faveur d'une proposition de résolution pour reconnaître le génocide perpétré par Daesch contre les population chrétiennes et yézidis, ainsi que les autres minorités religieuses d'Irak et de Syrie. L’objectif étant de permettre à La France de saisir le conseil de sécurité de l’ONU...

Plus d'informations sur: 
http://fraternite-en-irak.org/
http://www.yahadinunum.org/fr/

Mes invités Faraj Benoit Camurat pdt de Fraternité en Irak et Patrick Desbois pdt de Yahad in unum son livre La fabrique des terroristes chez Fayard
 

Invités

  • Faraj-Benoît Camurat , Président de Fraternité en Irak

  • Père Patrick Desbois , Président de Yahad in unum, auteur de "La fabrique des terroristes" chez Fayard

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi, à partir du lundi 4 septembre 2017

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Stéphanie Gallet reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.