D'Ivan le Terrible à Nicolas II, les tsars de Russie

Présentée par

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

mercredi 30 août 2017 à 17h03

Durée émission : 55 min

D'Ivan le Terrible à Nicolas II, les tsars de Russie

© Wikimédia Commons / Ivan le Terrible, par Viktor Vasnetsov, 1897 - Nicolas II en 1912

Il y a 100 ans la révolution russe mettait fin à quatre siècles de régime tsariste. "Tsar" vient du latin "César", qui désigne la source du pouvoir impérial.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

En France, l'image du tsar est empreinte de mystère et presque d'exotisme. Est-elle si éloignée de celle d'un Charlemagne, d'un Louis XIV ou d'un Napoléon? Le tsar partage avec nos empereurs et autres monarques une conception similaire de la puissance du pouvoir monarchique. Mais il est aussi "le père des peuples". Dans "Histoire de la Russie" (éd. Tallandier), Pierre Gonneau revient sur 350 ans d'histoire. Entre crises dynastiques et périodes de stabilisation émergent des personnalités comme Ivan le Terrible, Pierre le Grand, Catherine II ou Alexandre III.
 

"Dans l'idée de la monarchie russe, le tsar est le père du peuple. Il y a un peu cette illusion d'une monarchie populaire"

 

De 1547 à 1917, 350 ans de tsarisme

"Tsar" vient du latin "César", qui désigne la source du pouvoir impérial. Après la chute de Constantinople en 1453, la Russie en revendique l'héritage. Et en 1547, le grand prince de Moscou, Ivan IV Vassiliévitch, dit Ivan le Terrible, est couronné tsar.

 



 

Le tsar, père du peuple

Dans un pays aussi immense que la Russie, peu nombreux sont ceux qui voient le tsar. En revanche, lorsque cela arrive, on le tutoie. "Dans l'idée de la monarchie russe, le tsar est le père du peuple, explique Pierre Gonneau, il y a un peu cette illusion d'une monarchie populaire."
 

 

 

Émission diffusée en mai 2017

 

Invités

  • Pierre Gonneau, historien, spécialiste de la Russie, professeur en histoire et civilisation russe à l'université Paris-Sorbonne, directeur d'études à l'École pratique des hautes études

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 21h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!