Islam, christianisme et judaïsme: ce qui les relie, ce qui les oppose

Présentée par

S'abonner à l'émission

Dialogue

vendredi 30 septembre 2016 à 16h00

Durée émission : 25 min

Dialogue

Les trois grands monothéismes ont de nombreux points communs. Et pourtant de nombreux conflits les opposent, liés à des divergences d'interprétations. Monserrata Vidal reçoit David Vauclair.

RELIGION. L'origine du mot fait débat: vient-il de "relier" ou de "relire"? Force est de reconnaître que notre époque ne considère ni l'une ni l'autre tant les trois grands monothéismes évoluent dans une relative méconnaissance mutuelle. Paradoxalement, Dieu et la religion sont de retour dans la vie politique en Occident. Faisant le constat que le message religieux reprend de l'importance, David Vauclair publie "Judaïsme, christianisme, islam" (éd. Eyrolles), où il propose une lecture comparée de ces trois grandes religions qui concernent "la moitié de l'humanité".
 

Un seul dieu

Judaïsme, islam et christianisme partagent "une croyance commune" en un seul Dieu. Même si l'islam élève "un certain nombre de doutes par rapport au monothéisme des chrétiens puisque la Trinité est mal comprise", précise David Vauclair.
 

Abraham, le même ancêtre

Abraham est le plus petit dénominateur commun des trois grands monothéismes, qui pourraient être appelées "religions abrahamiques". "Un personnage qui reste central" même si le grand patriarche est interprété différemment. Ils est le père des Hébreux pour les juifs, l'exemple de ce que sera Jésus pour les chrétiens, le premier des musulmans dans l'islam. "Abraham c'est celui qui va rappeler le message important du monothéisme et asséner, affirmer véritablement, que l'on vit sans un monde monothéiste", explique David Vauclair.
 

des livres communs

Religions du Livre? La Torah, la Bible, le Coran sont "des collations de plusieurs livres", explique David Vauclair. Les trois grands monothéismes ont "des" Livres en commun. Contrairement à la Bible et au Nouveau Testament, qui sont des "paroles inspirées", le Coran est vu comme une "parole divine", une "révélation, incarnée dans un livre", ce qui entraîne un certains nombre de questions quant à l'exégèse. Par ailleurs "le Coran est une réinterprétation de la Bible". David Vauclair explique que "quand vous lisez le Coran vous vous rendez compte qu'il raconte les mêmes choses que la Bible, mais différemment."

 

Invités

  • David Vauclain, historien, spécialiste de géopolitique et d'histoire contemporaine

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 13h30 et le samedi à 15h

Mieux comprendre le monde, dans lequel nous sommes invités à vivre en chrétiens, grâce aux travaux des historiens, des sociologues et des artistes ainsi qu’à travers la réflexion philosophique. C'est ce que vous proposent Monserrata Vidal et Sarah Brunel.  

Le présentateur

Monserrata Vidal

Professeure agrégée de Lettres, Monserrata a longtemps œuvré auprès de lycéens qui  croyaient parfois la culture ennuyeuse. Aujourd’hui sur RCF, elle partage avec les auditeurs histoire, sciences humaines, spiritualité, littérature, dans un questionnement avec les auteurs et les œuvres, de manière sérieuse, mais aussi joyeuse.