Le fardeau de Jérusalem, "ville de la paix"

Présentée par

S'abonner à l'émission

Grand Angle

mardi 12 décembre à 17h03

Durée émission : 55 min

Le fardeau de Jérusalem, "ville de la paix"

© RCF / Thierry Lyonnet - La plaus ancienne trace écrite de Jérusalem remonte au XVIIIè siècle av. J.-C.

Depuis les déclarations de Trump il est nécessaire de tenter de comprendre ce qu'est Jérusalem. Si son nom signifie "ville de la paix", c'est là une réinterprétation biblique.

00:00

00:00

"On ne peut jamais rien dire de définitif sur Jérusalem, on a toujours des craintes dès que l'équilibre est fragilisé." Cité disputée, déchirée, Jérusalem a beau se trouver au cœur d'un conflit inextricable, elle n'en reste pas moins chargée de sens. Pour comprendre sa longue histoire, il faut lire revenir aux sources. À l'occcasion de son quarantième anniversaire, la revue Le Monde de la Bible consacre un important dossier à Jérusalem dans son numéro 223 : "Jérusalem dans les textes et les pierres".
 

"Le succès et la pérennité de Jérusalem aujourd'hui est le fruit d'une réécriture biblique"

 

Jérusalem, cité fantasmée

Trois religions, deux nations contraintes de cohabiter. Depuis les déclarations de Donald Trump, il est plus que jamais nécessaire de tenter de comprendre ce qu'est Jérusalem. On projette "beaucoup de fantasmes" sur cette ville, comme le dit Guy Delisle. Le dessinateur et scénariste de BD, auteur de "Chroniques de Jérusalem" (éd. Delcourt, 2011), a vécu un an dans le quartier arabe de la ville, là où s'installent la plupart des ONG et associations humanitaires.

"Beaucoup ne sont jamais allés là-bas mais ont une vision précise de la ville." Lui y est allé sans a priori, pour suivre sa compagne, mais il a été "tout de suite confronté à la tension" et confie même être revenu "très fatigué" de cette année. Pourquoi la ville est-elle autant multireligieuse ? Pourquoi cet équilibre est-il difficile, précaire?

 



 

Jérusalem, cité multireligieuse

Essentielle pour apporter des réponses, la recherche archéologique a justement beaucoup progressé ces dernières années, notamment grâce au projet européen de recherche Open Jérusalem, qui a donné lieu à la publication de "Jérusalem - Histoire d'une ville-monde" (éd. Flammarion, 2016).

Il faut remonter au Xè siècle, pour voir la ville devenir vraiment multireligieuse, avec l'émergence de quartiers juifs, musulmans, chrétiens - eux-mêmes subdivisés en quartiers arméniens, orthodoxes, etc. Et l'État d'Israël a beau exister depuis 1948, la ville de Jérusalem reste encore marquée par ces trois identités-là. "La question qui se pose toujours, précise Benoît de Sagazan, est celle de l'accès aux lieux saints pour ces trois communautés."

 



 

Jérusalem, "ville de la paix"

La première apparition de Jérusalem dans les textes remonte au XVIIIè siècle av. J.-C. "Ça m'impressionne toujours un petit peu de penser que Jérusalem rentre dans l'histoire sous le sceau d'une malédiction, puisque ce sont des textes d'exécration égyptiens, dont Jérusalem était l'ennemie", confie l'archéologue Estelle Villeneuve. "Jérusalem est rentrée dans l'histoire un peu comme le jouet entre les Assyriens, les Mésopotamiens... parce que cette région-là était le terrain de jeu et le champ de bataille des grandes puissances de l'époque."

Le nom de Jérusalem signifie "ville de la paix". Mais c'est là une réinterprétation biblique. Car étymologiquement, elle est la ville de Shalem, une divinité cananéenne ancienne. De même, "le succès et la pérennité de Jérusalem aujourd'hui est le fruit d'une réécriture biblique", précise l'archéologue, auteure de "Sous les pierres la Bible" (éd. Bayard).

 

Émission en partenariat avec Le Monde de la Bible / enregistrée en duplex avec RCF Maguelone Hérault à Montpellier

 

Invités

  • Estelle Villeneuve , archéologue, membre du conseil scientifique de la revue Le Monde de la Bible

  • Guy Delisle , auteur de bandes dessinées

  • Benoît de Sagazan , journaliste, rédacteur en chef du Monde de la Bible

  • Père Sébastien Antoni , prêtre de la congrégation des Assomptionnistes, journaliste au magazine Pèlerin et pour le site Croire.com

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les mardis à 17h03

Spiritualité, patrimoine, littérature, vie de l'Eglise, développement personnel... Chaque semaine, Christophe Henning anime une table ronde pour engager la discussion avec des acteurs de la vie culturelle, sociale, spirituelle.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.