La chasteté, ou la juste distance entre soi et l'autre

Présentée par

S'abonner à l'émission

Sur le rebord du monde

vendredi 27 juillet 2018 à 13h30

Durée émission : 25 min

La chasteté, ou la juste distance entre soi et l'autre

© Jean-Eudes Tesson, conseiller conjugal, auteur de "La chasteté n'est pas ce que vous redoutez! Mieux vivre sa relation à l'autre" (éd. Médiaspaul)

On réduit souvent la chasteté à l'absence de sexualité, comme s'il s'agissait d'un interdit prôné par une morale chrétienne rigide. Or la chasteté c'est un juste rapport à l'autre et à soi.

Le terme "chaste" fait souvent fuir, ou doucement rire, ceux qui l'assimilent à une morale chrétienne désuète, synonyme de contrainte. Or, on confond souvent la chasteté et la continence sexuelle - on peut faire le choix de la continence, c'est-à-dire ne pas avoir de relations sexuelles, et ne pas être chaste pour autant. C'est que la chasteté "n'est pas un interdit mais une vertu", explique Jean-Eudes Tesson, conseiller conjugal, ancien président du CLER Amour et Famile. Auteur de "La chasteté n'est pas ce que vous redoutez!" (éd. Médiaspaul), il redonne à ce terme un sens réellement positif et bienveillant. Une vision qui peut enrichir nos liens familiaux, amicaux, notre rapport au monde et à nous-même.
 

"La chasteté commence par la chasteté avec soi-même: accueillir ses défauts, les identifier, en faire quelque chose de bon"

 

trois tentations de l'être humain

Refuser la différence, refuser la faille et vouloir être tout-puissant: les trois tentations de l'homme. Jean-Eudes Tesson a largement puisé dans la pensée du P. Xavier Thévenot (1938-2004), grande figure de la théologie morale, et lui-même fortement inspiré par Jacques Lacan. Selon lui, tout au long de sa vie l'homme éprouve le besoin d'une part d'unifer son corps et son esprit et d'autre part de devenir pleinement des êtres de relations. Force est de constater que "nous dysfonctionnons par rapport à nous-même et aux autres", explique Jean-Eudes Tesson.

 


ÉCOUTER ► Soi et les autres

 

Chasteté et refus de la différence

Le refus de la différence - donc de l'autre - trouve sa source dans une nostalgie inconsciente. Celle de la toute-puissance et du confort que nous vivions dans le ventre de notre mère. Le travail de l'homme ou de la femme tout au long de sa vie sera de refuser de rester dans ce cocon maternel, de quitter ce monde indifférencié et incestuel. "C'est aussi prendre en compte ces tentations, les assumer mais les mettre à distance pour continuer à vivre en humanité."
 



 

chasteté et excès de perfectionnisme

"Notre société aujourd'hui entretient ce besoin de perfectionnisme et d'un monde sans faille." Selon Jean-Eudes Tesson, le rejet de la faute et de l'erreur est de l'ordre du désir d'un monde sans faille. Or, il conduit directement "à l'eugénisme". Être chaste c'est donc changer son rapport au monde. Cela commence par le simple fait d'accueillir ses défauts, non pas pour chercher à les maîtriser mais surtout pour les comprendre. "La chasteté ça commence par la chasteté avec soi-même." Cela comprend une juste distance avec ses émotions: ne pas se laisser envahir par elles.
 

Émission enregistrée en décembre 2016

 

Invités

  • Jean-Eudes Tesson, chef d'entreprise, conseiller conjugal et familial

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 13h30 et 02h30

Le monde vit des transformations majeures qui touchent tous les secteurs de la vie de l’homme: travail, éducation, écologie, religions, médias, économie…Béatrice Soltner et son invité donnent des clés pour mieux penser ce monde mouvant et les défis d’humanisation à relever. Cette émission propose aussi des repères concrets pour construire du sens, là où l’homme serait tenté de ne voir que du chaos.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.