À quoi je sers? À quoi ça sert? Le sens du travail, par Pierre-Yves Gomez [1/2]

Présentée par Monserrata Vidal

S'abonner à l'émission

Dialogue

dimanche 27 août à 11h30

Durée émission : 25 min

À quoi je sers? À quoi ça sert? Le sens du travail, par Pierre-Yves Gomez [1/2]

© Pierre-Yves Gomez

Vidé de sa substance et de son intérêt, le travail rémunéré est en crise, observe Pierre-Yves Gomez. Conséquence de la financiarisation, de la robotisation et de l'ubérisation.

00:00

00:00

Au nom du vrai travail, sain, fécond, généreux / Qui fait le peuple libre et qui rend l'homme heureux !
Victor HUGO, Melancholia, "Les Contemplations"

Quel est le sens du travail? Dans une société où la financiarisation, la robotisation et l'ubérisation produisent des conséquences tout aussi cruelles, dures, que celles décrites par Victor Hugo dans Melancholia quel sens donner au travail? "Il n'y a pas une crise du travail parce qu'on se pose la question du sens: on doit se poser la question du sens du travail." Ce pourquoi Pierre-Yves Gomez publie cet essai clair et brillant, "Intelligence du travail" (éd. DDB).
 

"C'est impressionnant de constater à quel point on a pu vider le travail rémunéré, dans les organisations, de sa substance et de son intérêt."

 

Le travail sain

"Le travail est sain et émancipateur dès lors que l'on peut lui donner un sens." L'économiste rappelle avec Victor Hugo que le travail rend "le peuple libre" et "l'homme heureux" s'il permet de répondre à deux questions:
 

1) A quoi sert ce que je fais? 
2) A quoi je sers?

 

"Plus l'entreprise est complexe, globalisée, plus vous êtes loin du client, de l'usage des produits que vous fabriquez, plus le sens de ce que vous faites vous échappe." Pour Pierre-Yves Gomez, cela entretient le fait que depuis 70 ans le travail entreprise est déconsidéré. "C'est impressionnant de constater à quel point on a pu vider le travail rémunéré, dans les organisations, de sa substance et de son intérêt."
 

 

Le travail cette interdépendance

"Notre vivre ensemble, on ne le pose pas, nous Français, à partir du travail. On ne dit pas que la France est aussi un pays où on travaille ensemble." Pierre-Yves Gomez s'étonne, en cette période électorale où l'on parle beaucoup du vivre ensemble que l'on exclue une certaine vision du travail. Le travail est ce qui nous "rend interdépendant". Et cette interdépendance, selon l'économiste, a fondé notre société. "On n'en a plus ni la fierté ni la connaissance, l'intelligence."

 

Le travail ce n'est pas que le travail salarié. Le salaire ne suffit pas à définir ce qu'est un salaire. Il y a le travail domestique, le travail bénévole... Et aussi "le travail du client", quand par exemple on achète un meuble en kit, le client participe à la production du meuble. 

 

Émission diffusée en novembre 2016

 

Invités

  • Pierre-Yves Gomez , économiste, docteur en gestion, professeur à l'EM Lyon

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 16h00

Mieux comprendre le monde, dans lequel nous sommes invités à vivre en chrétiens, grâce aux travaux des historiens, des sociologues et des artistes ainsi qu’à travers la réflexion philosophique. C'est ce que vous proposent Marie-Françoise Tinel et Monserrata Vidal.  

Le présentateur

Monserrata Vidal

Professeure agrégée de Lettres, Monserrata a longtemps œuvré auprès de lycéens qui  croyaient parfois la culture ennuyeuse. Aujourd’hui sur RCF, elle partage avec les auditeurs histoire, sciences humaines, spiritualité, littérature, dans un questionnement avec les auteurs et les œuvres, de manière sérieuse, mais aussi joyeuse.