Pour Dominique Wolton, "l'incommunication" fait partie de la communication humaine

Présentée par PR-21391

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

mardi 2 juin à 8h10

Durée émission : 12 min

Pour Dominique Wolton, "l'incommunication" fait partie de la communication humaine

© Gilles Paris

La communication est l'un des enjeux centraux des démocraties. Communiquer en temps de crise, donner une explication rationnelle aux événements, est une véritable bataille.

La communication pour influencer

La communication est essentielle en temps de crise. "Le pouvoir scientifique et politique ont imposé à la société ce qui était interdit ou autorisé. Je plaide pour une autre vision de la communication. Nous sommes intelligents. La valeur de la communication est essentielle. On a du mépris pour l'information et la communication, et pourtant on les déteste" explique Dominique Wolton, sociologue, directeur de recherche au CNRS, directeur de la revue Hermès?

On oppose souvent à la communication la manipulation. "On utilise la plupart du temps la communication pour influencer l'autre. Ce mot qui est celui du partage, est devenu celui de la méfiance. La communication, c'est le désir d'entrer en contact avec l'autre. La communication est un processus continu, qui consiste à admettre que l'autre ne nous ressemble pas" ajoute-t-il.
 

La communication humaine supérieure à la communication technique

La parole mise en avant par les politique fut celle des scientifiques pendant la crise. "C'est une vraie question. Dans la mesure où le discours politique est en crise, le discours qui monte est celui de l'expert, du scientifique. Si on veut sauver le modèle démocratique, il faut comprendre que la politique est toujours supérieure à la science. On ne peut jamais réduire une personne à une logique d'information, mais toujours essayer de comprendre la logique de l'incommunication : à savoir que l'on ne se comprend pas" lance le sociologue.

"La communication humaine est supérieure à la communication technique. Pourtant la communication humaine est difficile. Cela fait des années que la communication technique est supérieure à la communication humaine. Durant le confinement, la seule chose dont nous rêvions, c'était de communication humaine. Ce n'est pas parce que l'on ne se comprend pas, que la communication humaine est inférieure à la communication technique" conclut Dominique Wolton.

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Antoine Bellier reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Antoine Bellier

Journaliste à RCF depuis 2009, Antoine est passé par Le Mans et La Roche-sur-Yon, avant de rejoindre la rédaction nationale en septembre 2013. Curieux de l’actualité sous toutes ses formes, amateur de cinéma et de littérature, il lui arrive de passer du micro à la plume.