Donner pour rendre la société moins fragile

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique des Scouts et Guides de France

mercredi 4 décembre 2019 à 6h55

Durée émission : 3 min

Donner pour rendre la société moins fragile

​APRES LE BLACK FRIDAY NOUS VOILA AVEC LE GIVING TUESDAY ET LE BENEVOLAT !

Cette semaine nous entrons dans l’Avent. Et 2 journées mondiales nous aident à célébrer l’engagement et la solidarité : le Giving Tuesday, journée mondiale de la solidarité qui avait lieu hier et la journée mondiale des bénévoles qui se tiendra demain.

Cette semaine nous pouvons promouvoir le don sous toutes ses formes : argent, temps, objets, compétences... Parce que donner fait du bien, parce que donner rend la société moins fragile, parce que donner est un acte éducatif. 

C’EST UN PEU UNE MANIERE DE RENTRER EN APPRENTISSAGE

L’adulte qui se met au service d’une association entre en effet en apprentissage. Il va à la rencontre d’un collectif, il partage des valeurs, parfois il acquiert de nouvelles compétences. Il apprend sur ces capacités d’organisation, sur ses ressources intérieures, sur sa résilience.  

Le WE dernier les bénévoles de la banque alimentaire ont pu réaliser une collecte de nourriture, ceux qui font des maraudes avec la Croix Rouge côtoient et comprennent mieux la pauvreté et ce qui se vit dans la rue. Ceux qui sont bénévoles chez SGDF acquièrent des compétences de management et font grandir les enfants.

Lorsqu’on décide de se décentrer pour donner des biens ou de l’argent, nous entrons dans une nouvelle logique, plus vertueuse. Notre soif de consommer et d’utiliser notre argent pour des biens matériel nous prive de ce qu’apporte le don et le partage : des liens sociaux et la satisfaction d’apporter aux autres.  
S’éduquer à la générosité c’est donner les objets dont on ne se sert plus, acheter quand on le peut en recyclerie, participer à des ateliers de réparations à prix libre. C’est aussi, préférer faire un chèque à une association au lieu de consommer pour consommer.  

Les enfants qui voient leurs parents s’investir et prêter main forte grandissent avec un regard sur le monde qui n’est pas indifférent. Passer dans des espaces éducatifs dont le modèle économique est fondé sur le bénévolat et le don, comme dans le scoutisme, c’est comprendre la force de l’engagement et du don pour changer des vies et pour agir sur le monde. 
C’est aussi toucher du doigt que chacun est important : si mes chefs et cheftaines donnent autant de temps pour mon éducation, c’est que je dois être important. 

LE DON COMME UN OUTIL EDUCATIF QUI OUVRE AU VIVRE ENSEMBLE

Vivre dans un environnement où la générosité et la solidarité est présente est un outil éducatif puissant. Cela ne suffit pas. Les enfants et les jeunes ont besoin d’expérimenter par eux-même la puissance d’un don, de temps, d’énergie ou d’argent. Qu’est ce que cela me fait de me déposséder un peu pour apporter à un projet bien plus grand que moi ? 

Pour construire un monde meilleur les associations ont besoin de ces dons : de l’argent qu’il génère mais avant même cela, de la confiance qu’il génère dans nos projets associatifs. 

L’Abbé Pierre nous interpellait ainsi « Avec tout l’argent du monde on ne fait pas des hommes, mais avec des hommes, et qui aiment, on fait tout », très belle journée à tous ceux qui s’engagent pour le plaisir et au nom d’un sourire qui transforme.

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 6h55 et 12h48

Quelle place dans la jeunesse dans notre société ? on en parle chaque mercredi avec la présidente d’une des plus grandes associations de jeunesse : Les Scouts et Guides de France

Le présentateur

Marie Mullet

présidente des scouts et guides de France sur Twitter : @MAbrassart