Faraj-Benoit Camurat: "Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d'Irak, va mieux"

Présentée par

S'abonner à l'émission

3 questions à

jeudi 7 mars 2019 à 6h41

Durée émission : 4 min

Faraj-Benoit Camurat: "Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d'Irak, va mieux"

© Fraternité en Irak

Avec le mercredi des Cendres, les chrétiens sont entrés en Carême. 40 jours pour cheminer vers Pâques.

A cette occasion, Fraternité en Irak propose de soutenir la création d’un centre pour enfants handicapés à Qaraqosh. Un an et demi après la défaite de Daech, cette grande ville chrétienne est en train de ressusciter. Comme l’explique Faraj-Benoît Camurat, le président de Fraternité en Irak.
 

Peut-on dire que Qaraqosh vit son Carême, qu’elle chemine vers sa résurrection ?

"On peut dire que Qaraqosh va mieux. Que c’est une ville où la moitié des habitants sont revenus, et où l’activité économique a repris. La plus grande ville chrétienne d’Irak va mieux, et c’est une très bonne nouvelle".
 

Vous apportez votre soutien à l’ouverture d’un centre d’accueil pour enfants en situation de handicap. Comment est née l’idée ?

"C’est un projet qui est mené depuis 2011 par une petite communauté de religieuses irakiennes de Qaraqosh. Elles se sont rendues compte qu’il fallait prendre en charge l’éducation des enfants en situation de handicap à Qaraqosh, car il n’existait pas de structure pour les accueillir. Ce constat est venu aussi avec le fait que les chrétiens, ayant été déplacés dans la région du Kurdistan à partir de 2014, la place des personnes handicapées a sensiblement évolué. Là où auparavant les membres handicapés de la famille étaient relégués dans une chambre à l’écart, dans la maison, là ils ont été à nouveau au centre de la communauté".
 

L’objectif est-il d’agrandir la structure existante ?

"Le projet qui est porté est de passer de 20 enfants à 50 enfants en accueil de jour, et d’en accueillir une vingtaine toutes les nuits. Le projet est ambitieux. En donnant à ces enfants un lieu où ils vont pouvoir s’exprimer, apprendre, jouer et sortir de chez, est très important pour que ces personnes puissent avoir leur place dans la vie de Qaraqosh".

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Les présentateurs

Pauline de Torsiac

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!

Christian Vadon

Journaliste à RCF depuis près de 25 ans, Christian a touché à tout: présentateur de journaux, auteur de reportages, réalisateur d’émissions, il a même commis des magazines pour les enfants et pour les femmes ! Humble coureur de trail, il aime développer sur la durée sa passion d’une information qui fasse sens, d’où sa longévité à RCF.