Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera !

Présentée par PR-18058

S'abonner à l'émission

La chronique des EDC

mardi 21 janvier à 6h55

Durée émission : 3 min

Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera !

Cette citation n’est pas de Alain Peyrefitte mais de Napoléon Ier qui disait laissons dormir la Chine car quand elle s’éveillera le monde tremblera !

« Quelle place de la Chine dans le monde ? Comment s’y préparer en tant que dirigeant d’entreprises Français »

C’était le thème de l'évènement Regards croisés organisé par les Entrepreneurs et dirigeants chrétiens qui a réuni plus de 100 participants au Sénat et une soixantaine en visio connectés de Hong Kong, NY, Pékin, Lausanne, Bruxelles, Bucarest….

Une table ronde réunissait un chercheur M de Prisque, deux dirigeants Florent Courau, directeur général France de JD.com, le e-commerce en Chine et Xavier de Mézerac, de Auchan membre du board de SunArt en Chine.

Le Frère Tanguy-Marie Pouliquen de la Communauté des Béatitudes spécialiste de la Chine apportait son regard spirituel et Dorian Malovic, journaliste à la Croix, animait cette table ronde.

 
Des points forts de la conférence

Tout d’abord, il existe une grande différence de fond entre nos 2 pays sur la vision de la personne humaine : le cœur de la pensée sociale chrétienne c’est l’unicité de la personne, la dignité de la personne humaine, alors que le Chinois se pense comme l’élément d’un tout. Pour le chrétien occidental c’est la transformation individuelle qui va guider au salut et changer le monde, pour le chinois c’est le peuple.

Ce qui caractérise les chinois c’est leur fascination pour le Ciel. Le dirigeant chinois est l’interface entre le ciel et le peuple. Il définit un projet pour le peuple et chacun a donc l'objectif d’y adhérer.  Cela ferait rêver nos responsables politiques !

Par ailleurs, la Chine n’a pas de religion mais plutôt des spiritualités telles que le Taoisme, le Boudhisme...
 

Réussir en chine est-ce possible pour des entrepreneurs Français ?

Aller en Chine pour faire un coup est voué à l’échec mais nous constatons que ceux qui réussissent à s’implanter avec succès prennent en compte 3 facteurs :

- Le premier est d’installer un business qui répond aux attentes des chinois et qui n’est pas un concurrent de plus ne faisant rien de mieux et de plus que les Chinois.
- Ne pas y aller tout seul. Il est indispensable de choisir un partenaire Chinois avec une visée à long terme et de construire une confiance mutuelle.
- Les codes culturels étant très différents, il faut éviter les maladresses ou les incompréhensions. Les cadres présents doivent rester une longue période car comprendre les codes prend du temps et les Chinois ne sont pas zappeurs !
 
Chers auditeurs, la Chine s’est éveillée ! Pour éviter de trembler comme le redoutait Napoléon, il y a urgence à valoriser nos talents, à sortir de nos individualismes pour retrouver le sens du bien commun qui conjugue esprit collectif et implication de tous.
 
 
 
 
 

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 12h50

Le mouvement des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC) rassemble des chefs d’entreprises et des dirigeants soucieux d'approfondir le sens de sa mission de dirigeant à la lumière de l’Évangile et de l’enseignement social chrétien.

Le présentateur

Philippe Royer

Directeur général du groupe coopératif Seenergi, Philippe Royer est le président des EDC (Entrepreneurs et dirigeants chrétiens).