Que contient la prochaine réforme des retraites ?

S'abonner à l'émission

L'invité de la rédaction

jeudi 18 juillet 2019 à 8h10

Durée émission : 7 min

L'invité de la rédaction

© ​Le Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye LUDOVIC MARIN AFP

​Le Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, remet jeudi 18 juillet ses préconisations à Edouard Philippe.

Ces propositions serviront de base au projet de loi. Une remise officielle avant l’examen du projet de réforme des retraites, prévu pour 2020 au Parlement, pour une entrée en vigueur en 2025. Retour sur les grandes lignes de cette réforme sur RCF avec Didier Blanchet, président du Comité de suivi des retraites.

Une réforme qui intervient dans un contexte très général de vieillissement de la population. "Pendant assez longtemps, ce vieillissement a été compensé par le fait que nous avions des générations nombreuses qui étaient issues du baby-boom. Mais depuis 2006, elles partent elles-mêmes à la retraite. Le phénomène a tendance à s’accélérer. Beaucoup de réformes ont été faites face à cela, mais ce que n’ont pas fait les réformes passées, c’est accroître la lisibilité du système qui reste très éclaté" explique Didier Blanchet.

La réforme telle qu’elle est vue par Jean-Paul Delevoye vise à instaurer un régime universel par points, qui ressemble à ce qui existe en Suède notamment. Ce régime universel viendra remplacer les 42 régimes de retraites actuels. "Aujourd’hui les règles sont assez hétérogènes d’une population à l’autre, ce qui alimente l’idée que toutes les catégories de population ne sont pas traitées de la même manière, ce que cherche à faire la réforme" précise-t-il.

L'âge l'égal de départ restera fixé à 62 ans, mais cela deviendra un âge minimum de départ. A cela s'ajoutera l'instauration d'un âge d'équilibre, fixé à 64 ans, en deçà duquel une décote sera appliquée sur la valeur des points et au-delà duquel il y aura une surcote.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque jour, la rédaction nationale RCF vous propose un entretien avec un acteur de la société civile ou une personnalité engagée dans le domaine associatif, politique, entrepreneurial ou religieux.