Aux origines des écritures de la Bible

Présentée par

S'abonner à l'émission

Dialogue

mardi 26 février à 13h30

Durée émission : 25 min

Dialogue

© Bruno ROTIVAL CIRIC

Qu’est ce que la Bible ? Comment a-t-elle été écrite ? Quelle est son histoire ?

Des découvertes importantes ont été faites lors des dernières décennies, et de nouvelles hypothèses sont proposées sur l’origine et la formation de la Bible. Ce mot qui signifie les livres. Car la Bible est une bibliothèque. C’est aussi un condensé de plusieurs langues à l’origine. "La Bible a été écrite en hébreu, en araméen  et en grec" explique Michaël Langlois. Il précise que l’araméen, qui n’est pas la langue principale de la Bible, n’en est pas moins importante puisque ce fut la langue du Christ, et qu’elle a notamment été conservée, dans les rites, par les chrétiens d’Orient.

Michaël Langlois est plus particulièrement spécialiste des manuscrits de la Mer morte. "La découverte des manuscrits de la Mer morte se situe au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Des bédouins découvrent ces manuscrits. La population locale sait alors que les Occidentaux s’intéressent à cela. Ces manuscrits se retrouvent chez un antiquaire qui va chercher à les revendre. D’autres grottes sont trouvées, et l’on passe quelques dizaines à plusieurs centaines. Les fouilles vont durer jusqu’aux années 50. On a un millier de manuscrits qui datent du tournant de notre ère, et qui sont les manuscrits les plus anciens de la Bible que l’on ait trouvé" précise-t-il.

Des manuscrits qui sont l’image de la transmission des contenus bibliques au fil du temps. Une vaste question pour Michaël Langlois. "Il faut avoir conscience des difficultés liées à la transmission matérielle. Aujourd’hui, on peut transmettre l’information très facilement. La Bible tient dans un téléphone. A l’époque, quand on regarde les plus anciens manuscrits, c’est extrêmement long de copier ne serait-ce qu’un seul livre de la Bible. Cela coûte cher. La transmission de la Bible s’est faite dans des milieux autorisés. C’est ce qui explique que l’on n’avait pas encore constitué un corpus, mais simplement, chaque communauté avait ses favoris" lance-t-il.

L’historien nous invite aujourd’hui à nous interroger sur la sélection qui a été faite, pour composer la Bible actuelle. Une sélection qui remonte au Concile de Trente pour l’Eglise catholique romaine, au XVIème siècle. Une question qui s’était posée déjà auparavant. Mais c’est l’arrivée du protestantisme et de la Réforme qui remet la question de la sélection des textes au goût du jour.
 
 
 

Invités

  • Michaël Langlois, archéologue bibliste

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi et le dimanche à 6h et à 20h

Mieux comprendre le monde, dans lequel nous sommes invités à vivre en chrétiens, grâce aux travaux des historiens, des sociologues et des artistes ainsi qu’à travers la réflexion philosophique. C'est ce que vous proposent Monserrata Vidal et Sarah Brunel.  

Le présentateur

Sarah Brunel