Irak : pour Fraternité en Irak, le déminage de la plaine de Ninive a débuté

Présentée par Florence Gault

S'abonner à l'émission

EMISSION SPECIALE

lundi 12 septembre 2016 à 17h03

Durée émission : 5 min

Irak : pour Fraternité en Irak, le déminage de la plaine de Ninive a débuté

© Florence Gault/RCF

Deux ans après la chute de Mossoul et Qaraqosh, RCF est allée à la rencontre des chrétiens d'Irak dans la plaine de Ninive, où Fraternité en Irak vient de lancer une opération de déminage.

Deux ans après sa fulgurante percée en Irak à l’été 2014, l'organisation Etat islamique perd du terrain. L’offensive lancée fin mai par les peshmergas et la coalition internationale, a permis la libération de plusieurs villages kakaïs et chrétiens de la plaine de Ninive. Mais, pour l’heure, leurs habitants ne peuvent toujours pas y retourner. Avant de partir, Daech a miné routes, champs et maisons.

C'est toute cette zone que l'association Fraternité en Irak entend bien déminer. Une vaste opération, un chantier titanesque qui vient de débuter, grâce notamment au ministère des Affaires étrangères français. Le coût de l'opération est connu : 330 000 euros dont 180 000 euros financés par le Quai d'Orsay. Une opération qui permettra enfin à de nombreuses populations de pouvoire revenir dans leurs villages, et dans leurs maison, piégés par l'Etat islamique.

Pour l'heure, Fraternité en Irak lance un grand appel au don afin de pouvoir mener ce projet à terme. Ces dons permettront de financer et de coordonner le travail d'une société de déminage dans quatre villages kakaïs, ainsi que dans deux autres villages chrétiens du Nord-Est de la plaine de Ninive. 

L'enjeu est également de pouvoir former des démineurs locaux, afin de permettre, un jour aux 20 000 personnes qui vivaient dans cette zone de pouvoir y retourner. Un travail de fourmi particulièrement compliqué. Le Quai d'Orsay indique à ce sujet que le taux de contamination en Irak est parmi l'un des plus élevés au monde, en matière de densité de mines.  L'Etat islamique peut également se vanter d'avoir posé les mines d'un niveau de sophistication unique en son genre, ce qui rend la tâche encore plus longue, et évidemment plus dangereuse.

C'est tout le sujet de cette émission spéciale, présentée par Florence Gault, avec comme invité Faraj-Benoît Camurat, le président de Fraternité en Irak. 

Pour soutenir l'association, un site http://fraternite-en-irak.org

Les dernières émissions

L'émission

Durée variable

Evénement exceptionnel, temps fort spirituel ou fait marquant de l'actualité... restez connectés sur RCF !

Le présentateur

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!