Michel Cool : face à la peur, se souvenir de notre foi

Présentée par

S'abonner à l'émission

En Toutes Lettres

jeudi 26 juillet à 23h30

Durée émission : 25 min

Michel Cool : face à la peur, se souvenir de notre foi

© Profil Facebook de Michel Cool-Tadel - "La peur c'est pas un péché, c'est pas une honte"

Il y a trois ans l'attentat contre Charlie Hebdo attisait nos peurs. Comment vivre après cela ? En méditant ce que Jésus a dit : "Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde".

"Vous savez, un chrétien ne devrait jamais oublier que nous sommes tous plus ou moins complices des malheurs du monde, par nos propres comportements et nos attitudes - c'est très difficile à entendre !" Pour Michel Cool la mort du Père Jacques Hamel, le 26 juillet 2016, a été "la goutte d'eau qui a fait débordé le vase de [ses] peurs". Avant cela, il y a tout juste trois ans, il y a eu le 7 janvier 2015, l'attentat contre Charlie Hebdo et le traumatisme qui a suivi. Et encore avant, le 11 septembre 2001 qui ouvrait un cycle de violences inédites. Un terrorisme qui vise à tuer mais aussi à attiser les peurs. En tant que chrétien affirmé et homme engagé, Michel Cool a entrepris de questionner ses peurs et d'écrire "De quoi avons-nous peur ?" (éd. Salvator).
 

Le chrétien n'est pas celui qui n'a pas peur, c'est celui qui se pose la question : "Ai-je foi en sa présence ?"

 

ne pas (se) cacher ses peurs

"On me dit que si j'ai la foi je suis un propagateur d'une espérance, et si je suis incapable de la témoigner il y a un vrai problème." Michel Cool est bien connu dans le secteur de la presse chrétienne. Éditeur, journaliste, éditorialiste pour Le Jour du Seigneur (sur France 2), il a déjà pubié de nombreux ouvrages notamment sur son itinéraire spirituel. Il y témoigne par exemple de son attachement au pape François (dans "Tango à Rome - Mon plaidoyer pour le pape François"), de ces figures de croyants qui l'inspirent (dans "La nouvelle légende dorée) ou encore de l'importance du silence au cœur de sa vie. Un homme de média et de foi qui sait rejoindre ses lecteurs en ne cachant ni ses doutes ni ses peurs.

 



 

"La peur n'est pas un péché"

"De quoi avons-nous peur ?" C'est l'interrogation de celui qui se sent "contaminé" par une peur latente dans notre société. C'est aussi la question que le journaliste et observateur de notre société se pose à lui-même : comment vivre ainsi ? Est-ce toute notre vie que nous allons vivre dans la peur ? Car la peur est bel et bien là, inutile de la nier. Dans l'Évangile, le Christ ne reproche pas aux hommes d'avoir peur. Il leur dit : "Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ?" (Mt 14, 31). "La peur c'est pas un péché, c'est pas une honte", dit Michel Cool : ce qui est "grave, lourd, étouffant", c'est de "se complaire dans la peur". Et d'en venir à "construire un système fondé sur la peur".

 



 

Face à la peur, ne pas oublier que l'on croit

Le chrétien n'est pas celui qui n'a pas peur, c'est celui qui se pose la question : "Ai-je foi en sa présence ?" Comme le dit Michel Cool, le Christ lui-même a dit : "Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde" (Mt 28, 20). La peur, rien ne sert de vouloir l'étouffer. Pour le journaliste, c'est comme "une maladie" pour laquelle "on a besoin d'un médecin". Et pour lui le médicament a été l'Évangile.

Ainsi Michel Cool invite à partir de nos peurs pour nous laisser interpeller par notre propre foi. C'est le grand théologien catholique Henri de Lubac (1896-1991) qui disait en gros ceci : au fond, notre foi est solide en elle-même, mais que de fois nous perdons foi en notre foi ! Michel Cool ne cherche pas à donner de leçon - "Je ne suis pas encore guéri" - mais il sait qu'il y a une issue : "On n'est vraiment pas tout seuls  !"

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 11h30, 23h30 et 04h30

Christophe Henning reçoit chaque semaine un auteur: travail théologique, questions pastorales, dimension liturgique, vie spirituelle, dialogue des religions… Autant de questions évoquées dans un tête-à-tête direct et nourri avec l’auteur.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.