Pour en finir avec la culture du déchet

Présentée par Stéphanie Gallet

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

lundi 23 janvier à 9h03

Durée émission : 55 min

Pour en finir avec la culture du déchet

© Pixabay

Pointée du doigt par le pape François, notre société consumériste produit des millions de tonnes de déchets. Et met de côté les plus fragiles. On en parle avec Stéphanie Gallet.

Depuis le 1er janvier 2017, les sacs plastique à usage sont interdits. En 2020 ce sera au tour de la vaisselle jetable et des Cotons-Tiges en plastique. Pourquoi de telles mesures? Les déchets plastique représentent 96% des déchets qui, in fine, vont à la mer. Leur impact sur l'environnement marin est "considérable", selon Bruno Dumontet, et la conséquence d'une mauvaise gestion des déchets.
 

 

les océans premières victimes

Ce que nous jetons ne disparaît pas, même si cela ne nous saute pas aux yeux. Et presque tout va à la mer. "Les déchets les plus présents sont relativement invisibles, explique Brunot Dumontet, c'est ce qu'on appelle les micro-plastique". Et tous vont à la mer, via les fleuves, les rivières, le vent... Le fondateur de l'ONG Expédition MED patrouille depuis 2009 en Méditerranée pour étudier cette forme de pollution, mais "on la trouve sur l'ensemble des océans et des mers du globe", précise-t-il. "L'océan et la mer sont le plus grand dépotoir que l'on connaisse", confirme le juriste de l'association Zéro waste France, Thibault Turchet.
 

 

Qu'est-ce qu'un déchet?

En France, on produit 37 millions de tonnes de déchets ménagers par an. Il y a aussi les déchets de construction, des activités économiques, qui s'élèvent à 340 millions de tonnes. 30% sont recyclés, 30% vont à la décharge et sont enfouis dans le sol, 30% sont brûlés en incinérateur, ce qui produit des gaz polluants. Si le tri sélectif progresse, "il faut améliorer les performances, que le geste de tri soit beaucoup plus systématique", explique Thibault Turchet. A noter que la notion de déchet est en réalité assez large, puisqu'elle s'applique aux stations d'épuration ou aux déchets nucléaires.

 

Des initatives pour lutter contre les déchets

En janvier 2017, l'association Zéro Waste France vient de rééditer son guide pratique "Le scénario Zero Waste 2.0" pour aider les citoyens à produire moins de déchets. A l'échelle de la collectivité, un exemple nous vient de Roubaix. La ville a engagé une politique Zéro déchet, "ça veut dire réduire drastiquement les déchets résiduels, c'est-à-dire tout ce qui n'est pas soit compostable soit recyclable", explique l'adjoint au maire, Alexandre Garcin. L'ambition sur 10 ans, est de passer de 240 kilos par an et par habitant à 50 kilos. Pour Martin de Lalaubie, il y a là une "interaction intéressante" entre élus et citoyens.
 


©Zéro Waste France - #LeZéroDéchetCestMaintenant

 

La culture du déchet que dénonce le pape François

Dans son encyclique "Laudato Si'", le pape François parle de "culture du déchet". Une formule choc par laquelle il élargit la notion à tous ceux que notre société consumériste met de côté, des hommes, des femmes en situation de fragilité ou de précarité. Martin de Lalaubie, journaliste pour le CERAS, travaille sur un webdocumentaire "Clameurs", bientôt sur le web, pour expliquer l'encyclique. Et nous aider à en finir avec le tout-jetable, à penser notre monde et nos semblables comme un trésor à protéger.

 

Invités

  • Thibault Turchet , juriste de l'association Zéro waste

  • Alexandre Garcin , adjoint au maire de Roubaix, en charge du Développement durable

  • Bruno Dumontet , fondateur de l'ONG Expédition MED

  • Martin de Lalaubie , journaliste au CERAS

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi, à partir du lundi 4 septembre 2017

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Stéphanie Gallet reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.