Attentats à Paris: "rester debout avec une espérance imprenable"

16 novembre 2015 Par

Répondant aux questions de Benjamin Rosier, le président de la Fédération protestante de France a rappelé le destin commun que nous avons à bâtir, quelle que soit notre religion.

"Comme tous les frères, nous ne nous sommes pas choisis". De la même manière que l’on ne choisit pas sa famille, François Clavairoly rappelait ce lundi sur RCF que malgré leurs différences, et leurs désaccords, les hommes sont avant tout des frères. De quoi suffire pour construire un avenir commun, d’après le président de la Fédération protestante de France.

"Notre diversité dans nos différences de culture, de religion, de perspective politique" ne doit pas nous empêcher pour François Clavairoly à "apprendre à reconnaître l’autre" dans sa dignité et dans son humanité. Pour le responsable religieux, c’est cela que les attentats perpétrés vendredi à Paris ont tenté de bafouer.

"Les protestants, comme les citoyens français, ne se laissent pas humilier" prévient François Clavairoly. Il s’agit là, selon ce dernier, "d’être debout, ensemble, déterminé, avec une espérance imprenable". Quelque chose, qui à la différence de notre vie, comme on l’a vu une nouvelle fois vendredi, "ne peut jamais nous être ôté".